La France contraint AccorHotels à resserrer sa prévision 2016

mardi 18 octobre 2016 19h41
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - AccorHotels a resserré mardi sa fourchette de prévision de résultat annuel après une forte baisse de son activité au troisième trimestre en France, son premier marché plombé par la chute du tourisme après l'attentat de Nice.

La France, qui pèse pour 30% des ventes et du résultat opérationnel du groupe, a vu son activité reculer de 4,7% cet été, après une forte dégradation de la fréquentation touristique à Paris et sur la Côte d'Azur.

"Le climat s'est dégradé depuis Nice et la prolongation de l'état d'urgence", a déclaré Jean-Jacques Morin, directeur financier du groupe, lors d'une conférence téléphonique avec la presse.

La chute de la fréquentation de la clientèle de loisirs a atteint 30% à Paris, où le revenu par chambre (RevPar), indice clé d'activité du secteur, a décroché de 18%.

A Nice même, où le groupe compte 18 hôtels, le RevPar a décroché de 20% alors que dans l'ensemble de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur il a reculé de 10%.

Ces baisses ont été cependant partiellement compensées par le maintien d'une activité solide en province - hors PACA - où le RevPar a augmenté de 1%.

Jean-Jacques Morin a dit s'attendre à une légère amélioration des tendances en France au quatrième trimestre, à la faveur d'une base de comparaison favorable - le dernier trimestre 2015 avait été très impacté par les attentats de novembre à Paris - et de la tenue de certains salons.

"Mais il faudra un certain temps pour observer un réel rebond de la demande", a-t-il reconnu.   Suite...

 
AccorHotels a resserré mardi sa fourchette de prévision de résultat annuel après une forte baisse de son activité au troisième trimestre en France, son premier marché plombé par la chute du tourisme après l'attentat de Nice. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes