Danone rassure sur ses marges, la Chine pèse sur les ventes

mardi 18 octobre 2016 13h22
 

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Danone a confirmé ses objectifs annuels après un ralentissement plus marqué qu'attendu de la croissance organique de son chiffre d'affaires au troisième trimestre du fait des déstockages initiés en Chine sur ses divisions "eaux" et "nutrition infantile".

Prévenant que le contexte macroéconomique "restera globalement volatil et incertain", le groupe agroalimentaire a maintenu ses objectifs annuels d'une croissance de ses ventes comprise entre 3 et 5% et d'une hausse de sa marge opérationnelle entre 50 et 60 points de base.

Lors d'une conférence avec des analystes, la directrice financière, Cécile Cabanis, a précisé que l'augmentation du chiffre d'affaires serait dans le bas de la fourchette mais que le groupe pourrait atteindre le haut de ses prévisions s'agissant de la marge.

"C'est un point positif qui a entraîné un rattrapage du titre", commente Virginie Roumage (Bryan Garnier). L'analyste est "neutre" sur la valeur car, dit-elle, l'impact du déstockage en Chine sur les eaux et la nutrition infantile "devrait continuer de se voir au quatrième trimestre".

Après une ouverture en baisse de près de 2%, l'action Danone gagnait 0,25% à 63,95 euros à 12h30. Dans le même temps, l'indice CAC 40 s'adjugeait 1,19% et l'indice européen Stoxx de l'alimentation/boissons 0,67%.

PRODUITS LAITIERS FRAIS: STABILISATION CONFIRMEE EN EUROPE

Le groupe a dit qu'en Chine la transition de Mizone, sa marque d'eau énergisante, "devrait se prolonger" après les déstockages des distributeurs en réponse au ralentissement du marché des boissons sans alcool.   Suite...

 
Danone a confirmé mardi ses objectifs annuels malgré un chiffre d'affaires en faible progression organique au troisième trimestre durant lequel les ventes de la division "eaux" ont été impactées par la baisse de la consommation en Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau