Wall Street finit étale voire en léger mieux après Yellen

vendredi 14 octobre 2016 23h15
 

par Yashaswini Swamynathan et Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé sans grand changement la dernière séance de la semaine, perdant du terrain dans l'après-midi car les dernières déclarations de la présidente de la Réserve fédérale ont laissé les investisseurs dans l'expectative.

L'indice Dow Jones a gagné 39,44 points (0,22%) à 18.138,38 points vendredi. Le S&P-500, plus large, a pris 0,43 point (0,02%) à 2.132,98 points. Le Nasdaq Composite a avancé de 0,83 point (0,02%) à 5.214,16 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a perdu 0,56%, le S&P 0,96% et le Nasdaq Composite 1,48%.

La Fed devra peut-être mener une politique adaptée à une économie "à haute pression" pour réparer les dégâts que la crise lui a causés et juguler des risques prenant un caractère permanent, a déclaré Janet Yellen vendredi.

Les traders évaluent à 67% la probabilité d'une hausse des taux en décembre, celle de novembre étant négligeable car la réunion de politique monétaire tombera quelques jours avant l'élection présidentielle du 8 novembre.

"La présidente Yellen donne-t-elle un autre motif de s'abstenir de relever les taux en décembre? Il faudra observer les statistiques à mesure qu'on se rapprochera de la réunion du Comité de politique monétaire (Fomc) de mi-décembre et surveiller encore plus attentivement (...) les manoeuvres de pilotage de Yellen", a dit Quincy Krosby (Prudential Financial).

La solidité du marché du travail et l'amélioration de l'inflation plaident pour un resserrement monétaire d'ici la fin de l'année et les anticipaitons des marchés en ce sens sont pertinentes, a estimé vendredi Eric Rosengren, le président de la Fed de Boston.

Le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire, celle des 20 et 21 septembre, montre que plusieurs responsables de la Fed estiment qu'une hausse des taux se justifierait assez tôt si l'économie américaine poursuivait sur sa lancée dynamique.   Suite...

 
Wall Street a terminé sans grand changement la dernière séance de la semaine, perdant du terrain dans l'après-midi car les dernières déclarations de la présidente de la Réserve fédérale ont laissé les investisseurs dans l'expectative. L'indice Dow Jones a gagné 39,44 points (0,22%) à 18.138,38 points vendredi. /Photo prise le 14 octobre 2016/REUTERS/Brendan McDermid