Wall Street pénalisée par les résultats et la politique US

mardi 11 octobre 2016 23h09
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en net repli mardi après le démarrage jugé décevant de la saison des résultats trimestriels et alors que l'éventualité d'un changement de majorité au Congrès à l'issue des élections du 8 novembre préoccupe certains investisseurs.

L'indice Dow Jones a perdu 200,38 points, soit 1,09%, à 18.128,66. Le Standard & Poor's 500, plus large, a cédé 26,93 points (-1,24%) à 2.136,73 et le Nasdaq Composite a reculé de 81,89 points (-1,54%) à 5.246,79.

Alcoa, le producteur d'aluminium qui donne traditionnellement le coup d'envoi de ces publications, a chuté de 11,42%, sa plus forte baisse en une séance depuis cinq ans, après avoir publié au titre du troisième trimestre un chiffre d'affaires et un bénéfice inférieurs aux attentes.

Quant au spécialiste des diagnostics Illumina, il a abandonné 24,81% après avoir revu en baisse pour la deuxième fois sa prévision de chiffre d'affaires trimestriel.

Les analystes financiers tablent en moyenne sur un recul de 0,7% des bénéfices du S&P 500 pour le trimestre juillet-septembre selon les données Thomson Reuters, ce qui marquerait leur cinquième trimestre consécutif de baisse.

Les déceptions de mardi ont alimenté "un peu de crainte chez certains de ne pas obtenir les résultats nécessaires pour aller avec ce qui s'annonce comme une hausse de taux pratiquement inévitable", a commenté Rick Meckler, président de LibertyView Capital Management. "Le meilleur moyen de compenser une hausse de taux, ce serait de la croissance économique."

Autre obstacle potentiel à la croissance de l'activité et des résultats des sociétés cotées, notamment les multinationales, le billet vert s'est apprécié de près de 0,8% sur la journée face à un panier de devises de référence pour atteindre son plus haut niveau depuis huit mois. Face à l'euro, il s'échangeait en fin de séance à 1,1055.

LE SECTEUR DE LA SANTÉ SOUFFRE, APPLE MONTE   Suite...

 
La Bourse de New York a terminé en net repli mardi après le démarrage jugé décevant de la saison des résultats trimestriels et alors que l'éventualité d'un changement de majorité au Congrès à l'issue des élections du 8 novembre préoccupe certains investisseurs. L'indice Dow Jones a perdu 200,38 points, soit 1,09%, à 18.128,66. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid/