L'ex-SNCM garde le cap avec des comptes 2016 équilibrés

mardi 11 octobre 2016 17h04
 

MARSEILLE (Reuters) - La compagnie maritime Corsica Linea a dressé mardi un "premier bilan positif" depuis sa reprise, début mai, des activités de l'ex-Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM) et annoncé un résultat à l'équilibre pour 2016.

"La première étape, celle de la transformation de l'entreprise, a été réussie. Vu l'historique de la société, ce n'était pas simple", a dit à la presse le directeur général de la nouvelle compagnie, Pierre-Antoine Villanova.

Corsica Linea a annoncé un chiffre d'affaires de 170 millions d'euros pour 2016, soit cinq millions de plus que les prévisions, ce qui lui permet de renouer avec l'équilibre.

"On est un peu plus qu'à l'équilibre", a précisé Pierre-Antoine Villanova, dont la compagnie enregistre notamment une augmentation de 40% de son taux de remplissage de fret, soit 850.000 mètres linéaires transportés sur l'année.

Ce résultat conforte le leadership de l'entreprise dans le transport de marchandises entre la Corse et Marseille, avec 45% de parts de marché.

Corsica Linea a également transporté 500.000 passagers, dont 300.000 sur les dessertes entre l'île et le continent, le reste sur les liaisons avec le Maghreb.

Elle prévoit d'en transporter 100.000 de plus sur la destination corse l'an prochain et de porter à plus long terme sa part de marché de 10 à 30%, au détriment de Corsica Ferries.

"On ne sera jamais leader face à Corsica Ferries qui pèse aujourd'hui 80% des parts du marché passagers. L'objectif de 2017 est de passer de 10 à 15%", a dit Pierre-Antoine Villanova.

Il estime que la nouvelle compagnie a su gommer les défauts de la SNCM, dont un manque de fiabilité dû à des grèves à répétition, des manquements dans l'accueil des clients et des prix trop élevés, ainsi que les erreurs de gestion des anciens actionnaires dont Transdev, coentreprise entre Veolia et la Caisse des dépôts.   Suite...

 
La compagnie maritime Corsica Linea a dressé mardi un "premier bilan positif" depuis sa reprise, début mai, des activités de l'ex-Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM) et annoncé un résultat à l'équilibre pour 2016. /Photo prise le 3 octobre 2016/REUTERS/Jean-Paul Pelissier