11 octobre 2016 / 07:52 / il y a 10 mois

Un "hard Brexit" pourrait coûter 73 milliards d'euros par an

La Grande-Bretagne pourrait perdre jusqu'à 73 milliards d'euros par an en cas de "hard Brexit", qui limiterait son accès au marché unique de l'Union européenne. /Photo prise le 2 juin 2016/Paul Hackett

(Reuters) - La Grande-Bretagne pourrait perdre jusqu'à 66 milliards de livres (73 milliards d'euros) par an en cas de "hard Brexit", qui limiterait son accès au marché unique de l'Union européenne, rapporte le journal The Times, citant des documents gouvernementaux.

La semaine dernière, un rapport du cabinet Oliver Wyman est arrivé à la conclusion que le seul secteur financier du pays pourrait perdre jusqu'à 38 milliards de livres sterling de revenus en cas de "hard Brexit".

Au début du mois, Theresa May a annoncé que la Grande-Bretagne invoquerait l'article 50 du Traité européen avant la fin mars 2017 tout en écartant l'idée de choisir entre un "soft Brexit", basé sur des concessions mutuelles, et un "hard Brexit" marquant la rupture avec le marché unique de l'Union européenne.

Parikshit Mishra à Bangalore, Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below