Shiseido vise le 5e rang mondial du parfum d'ici cinq ans

vendredi 7 octobre 2016 12h12
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Shiseido entend se hisser au cinquième rang mondial du parfum d'ici à cinq ans grâce notamment aux fragrances de Dolce & Gabbana.

Après avoir perdu la licence Jean-Paul Gaultier, reprise par l'espagnol Puig, le groupe japonais de cosmétiques a trouvé un relais de croissance avec le rachat en juillet de celle de la marque de mode italienne.

Cette acquisition a permis à la branche parfums de Shiseido de doubler son chiffre d'affaires, à 800 millions d'euros.

"Dolce & Gabbana est une marque très puissante et encore très sous-exploitée", a déclaré à Reuters Louis Desazars, président de Shiseido Group EMEA.

Les parfums de la marque, qui dégagent des ventes de 400 millions d'euros, disposent d'un "énorme potentiel de croissance" et peuvent selon lui atteindre la barre du milliard d'euros d'ici dix ans.

Shiseido fabrique également sous licence les parfums des marques Issey Miyake, Narciso Rodriguez, Elie Saab et Azzedine Alaïa. Le groupe vient aussi de lancer son premier jus pour Zadig & Voltaire.

"Nous avons pour objectif, en cinq ans, de passer de 7,1% de part de marché à 9%", a indiqué Louis Desazars.

Shiseido, qui émarge aujourd'hui au 7e rang mondial du parfum derrière L'Oréal, Coty, LVMH, Chanel, Puig et Estée Lauder selon le classement du cabinet NPD, se hisserait ainsi à la 5e place en 2021.   Suite...

 
Shiseido entend se hisser au cinquième rang mondial du parfum d'ici à cinq ans grâce notamment aux fragrances de Dolce & Gabbana. Après avoir perdu la licence Jean-Paul Gaultier, reprise par l'espagnol Puig, le groupe japonais de cosmétiques a trouvé un relais de croissance avec le rachat en juillet de celle de la marque de mode italienne. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao