6 octobre 2016 / 07:47 / il y a un an

À l’ouverture, les Bourses européennes augmentent légèrement

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes, à l‘exception de Londres, ont ouvert jeudi en hausse dans un climat d‘optimisme prudent quant à l‘évolution de la conjoncture économique en Europe comme aux Etats-Unis.

Les principales Bourses européennes, à l'exception de Londres, ont ouvert jeudi en hausse dans un climat d'optimisme prudent quant à l'évolution de la conjoncture économique en Europe comme aux Etats-Unis. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,43% à 4.509,42 points vers 07h20 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,42%. A Londres, le FTSE est freiné entre autres par le recul prononcé d'easyJet et grignote seulement 0,02%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

À Paris, l‘indice CAC 40 gagne 0,43% à 4.509,42 points vers 07h20 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,42%. A Londres, le FTSE est freiné entre autres par le recul prononcé d‘easyJet et grignote seulement 0,02%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro est en hausse de 0,53% et le FTSEurofirst 300 de 0,25%, comme le Stoxx 600.

La Bourse de Tokyo a pris 0,47% en profitant notamment de l‘affaiblissement du yen face au dollar tandis que Wall Street a rebondi mercredi après deux séances de baisse.

Les investisseurs ont appris avant l‘ouverture en Europe que les commandes à l‘industrie allemande avaient été nettement plus vigoureuses que prévu en août, ce qui a amené le ministère allemand de l‘Economie à prédire une légère progression de la production industrielle dans les mois à venir.

Avant la publication vendredi du chiffre des créations d‘emploi en septembre aux Etats-Unis, l‘institut ISM a pour sa part souligné mercredi le dynamisme du secteur américain des services le mois dernier.

Ces éléments confortent l‘hypothèse d‘un durcissement des politiques monétaires dans la zone euro comme aux Etats-Unis, ce qui permet une nouvelle fois aux banques (+1,42%) de signer la plus forte hausse sectorielle en Europe, d‘autant que Citi a recommandé jeudi aux investisseurs de “surpondérer” les banques dans leurs portefeuilles européens.

Aux valeurs individuelles, Osram bondit de près de 10% et a touché un record à 61,75 euros. Le magazine Wirtschaftswoche a rapporté que le chinois Sanan Optoelectronics souhaitait acquérir le spécialiste allemand de l‘éclairage.

EasyJet chute en revanche de près de 6%, à son plus bas niveau depuis trois ans et demi, la compagnie aérienne à bas coûts anticipant une baisse de 25% de son bénéfice avant impôt sur l‘exercice qui s‘est achevé le 30 septembre. Le secteur aérien souffre globalement et Lufthansa, en baisse de près de 2%, est tombée à un plus bas de quatre ans.

Air Liquide pâtit pour sa part d‘un abaissement de recommandation de la part d‘UBS et cède 2,12%, plus forte baisse de l‘EuroStoxx 50.

La stabilité prévaut sur les marchés des changes et obligataire, alors que la perspective d‘une hausse de taux aux Etats-Unis et d‘un ralentissement des rachats d‘actifs par la Banque centrale européenne a contribué depuis le début de la semaine à soutenir le dollar et l‘euro face aux autres grandes devises et à faire remonter les rendements des obligations souveraines américaines et de la zone euro.

Les cours du pétrole se replient un peu mais restent proches de leurs plus hauts depuis juin, atteints mercredi dans la foulée d‘une nouvelle contraction des stocks de brut aux Etats-Unis, la cinquième baisse hebdomadaire consécutive.

Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below