Les marchés européens avancent d'environ 1% à la mi-séance

mardi 4 octobre 2016 12h51
 

PARIS (Reuters) - A part Milan, les principales Bourses européennes gagnaient environ 1% mardi à mi-séance, portées notamment par les compartiments automobile et minier ainsi que par la poursuite du rebond du titre Deutsche Bank.

Wall Street, qui s'était légèrement repliée la veille, est attendue en modeste hausse à l'ouverture.

Sur le marché des changes, le dollar bondit de près de 0,6% face à un panier de devises internationales, dopé par la perspective de voir la Réserve fédérale bientôt relever ses taux d'intérêt après la publication lundi d'un indice ISM manufacturier meilleur que prévu.

De son côté, la livre évoluait à son plus depuis 1985 face au billet vert, l'annonce faite dimanche par la Première ministre britannique, Theresa May, que le pays entamerait les négociations de sortie de l'Union européenne avant fin mars 2017 continuant de peser sur la devise.

La chute de la devise britannique dope la Bourse de Londres, qui a passé pour la première fois depuis la mi-2015 la barre des 7.000 points. Le recul de l'euro face au dollar soutient de son côté Paris et Francfort.

À Paris, le CAC 40 prend 0,77% (+34,34 points) à 4.487,90 points à 12h40. À Francfort, le Dax progresse de 0,42% et à Londres, le FTSE bondit de 1,6%.

Cela porte la hausse de la place britannique depuis le début de l'année à 13,6% contre -3,2% pour le CAC 40 et -1,75% pour le Dax 30 sur la période.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 augmente de 0,66%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,57% et le Stoxx 600 de 0,65%.

La Bourse de Milan cède 0,22% sous le coup du recul de 1,11% de son compartiment bancaire avec notamment UniCredit qui perd 2,95%.   Suite...

 
A part Milan, les principales Bourses européennes gagnaient environ 1% mardi à mi-séance, portées notamment par les compartiments automobile et minier ainsi que par la poursuite du rebond du titre Deutsche Bank. À Paris, le CAC 40 prend 0,77% à 12h40. À Francfort, le Dax progresse de 0,42% et à Londres, le FTSE bondit de 1,6%./Photo d'archives/REUTERS/Pawel Kopczynski