3 octobre 2016 / 15:57 / il y a un an

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Répétition : bien lire 3 octobre LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40, dans le sillage de Wall Street, a effacé une partie de ses gains de la matinée pour clôturer en hausse de 0,12% à 4.453,56 points, une nouvelle fois pénalisé par les valeurs financières.

* Les valeurs liées au PÉTROLE, portées par un Brent repassé au-dessus des 50 dollars le baril avec la perspective d'une baisse de la production de l'Opep, ont signé les meilleures performances de l'indice large SBF 120 (+0,11%).

* CGG s'est adjugé 6% à 24,39 euros et a fini en tête du SBF 120, suivi par VALLOUREC (+3,56% à 4,132 euros). GTT a pris 3,09% à 26,51 euros, TOTAL 0,37% à 42,325 euros.

* Les valeurs FINANCIÈRES sont restées fragiles du fait des craintes entourant la solidité financière de Deutsche Bank, malgré l'évocation d'un compromis entre la première banque allemande et la justice américaine.

* AXA a abandonné 1,08% à 18,735 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,02% à 30,465 euros.

* CRÉDIT AGRICOLE (+0,01% à 8,779 euros) a résisté, Macquarie étant passé à l'achat sur la valeur.

* CAP GEMINI, poursuivant sur sa tendance haussière reprise mi-septembre, a fini en tête du CAC 40 avec un gain de 1,98% à 88,91 euros pour se rapprocher de ses plus hauts de l'année (89,52 euros le 5 septembre).

* DANONE s'est classé derrière avec une hausse de 1,68% à 67,16 euros à la faveur d'une appréciation positive de Bernstein, qui a repris sa couverture du titre avec un conseil à "surperformance".

* En revanche, GROUPE PSA a perdu 1,29% à 13,42 euros. Les immatriculations de voitures neuves du constructeur automobile ont baissé de 6,8% en septembre, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

* RENAULT, dont les livraisons ont augmenté de 8,2% le mois dernier, a gagné 0,49% à 73,5 euros.

* ORANGE a cédé 0,93% à 13,8 euros, pénalisé par l'abaissement du conseil de HSBC, passé à "conserver" contre "acheter" sur la valeur.

* TF1 a dégringolé de 4,06% à 8,28 euros alors que HSBC n'est plus à l'achat non plus sur le titre du groupe de télévision. Le broker ne croit plus à une croissance des recettes publicitaires de TF1 cette année et a réduit ses estimations pour 2017 et 2018.

* KAUFMAN & BROAD (-2,12% à 35,98 euros) a subi des prises de profits après un solide troisième trimestre et la confirmation des objectifs financiers 2016 du groupe immobilier.

Dominique Rodriguez, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below