Fusion entre les fonds d'actifs Janus Capital et Henderson

lundi 3 octobre 2016 11h35
 

par Carolyn Cohn

LONDRES (Reuters) - Le gestionnaire d'actifs américain Janus Capital et son concurrent britannique Henderson Global Investors ont fait état lundi d'un projet de fusion par échange d'actions de six milliards de dollars (5,3 milliards d'euros), une annonce qui fait bondir le titre Henderson à la Bourse de Londres.

Vers 09h10 GMT, ce dernier prend 12,5% à 261,1 pence, affichant de loin la plus forte hausse de l'indice Stoxx 600 et entraînant dans son sillage l'indice regroupant les valeurs européennes liées au services financiers (+0,89%), qui inscrit la progression sectorielle la plus marquée.

L'action Henderson connaît ainsi sa plus forte progression sur une journée depuis janvier 2009.

La fusion permettra à la nouvelle entité de baisser ses coûts et d'accélérer la diversification de ses avoirs, a déclaré lors d'une conférence téléphonique Andrew Formica, directeur général de Henderson.

Le rapprochement entre les deux entreprises, qui auront ensemble plus de 320 milliards de dollars d'actifs sous gestion, intervient à un moment où le secteur cherche à rationaliser ses activités dans un contexte de pression généralisée sur les tarifs et donc sur les marges.

"La gamme de produits cumulée sera bien plus équilibrée et variée", a souligné Andrew Formica.

L'accord de fusion prévoit d'échanger une action Janus contre 4,719 actions nouvelles de Henderson, ont précisé les deux firmes dans un communiqué. A l'issue de l'opération, les actionnaires actuels de Henderson détiendront 57% du nouveau groupe et ceux de Janus 43%.

Le principal actionnaire de Janus, l'assureur japonais Dai-ichi Life, soutient le rapprochement qui devrait être finalisé au deuxième trimestre 2017, après obtention des autorisations nécessaires.   Suite...

 
Richard Weil, directeur général de Janus. Le gestionnaire d'actifs américain Janus Capital et son concurrent britannique Henderson Global Investors font état lundi d'un projet de fusion par échange d'actions de six milliards de dollars (5,3 milliards d'euros), une annonce qui fait bondir le titre Henderson à la Bourse de Londres. /Photo d'archives/REUTERS/Adrees Latif