L'activité du secteur manufacturier se stabilise en France

lundi 3 octobre 2016 10h24
 

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur manufacturier a montré des signes de stabilisation en France en septembre, avec une très légère progression de la production et un ralentissement du repli des nouvelles commandes, selon la version définitive de l'indice Markit publiée lundi.

L'indice global du secteur s'est établi à 49,7 le mois dernier, légèrement au-dessus de sa première estimation "flash" de 49,5 et en hausse par rapport au chiffre de 48,3 du mois d'août.

S'il reste pour le septième mois consécutif sous le seuil de 50 qui distingue croissance et contraction de l'activité, il se rapproche de cette marque correspondant à une conjoncture stable.

Le mois dernier, la composante production de cet indice est repassée dans le vert pour la première fois en six mois, même si elle ne signale qu'une progression marginale.

D'après l'institut d'études, la croissance de la production signalée par les fabricants de biens de consommation a été en grande partie compensée par le repli de l'activité dans le secteur des biens intermédiaires.

Parallèlement, le mouvement de recul des nouvelles commandes initié en janvier a ralenti en septembre.

La composante emploi s'est quant à elle contractée pour le septième mois consécutif.

Pour Jack Kennedy, économiste de Markit, malgré ces signes de stabilisation "les entreprises semblent anticiper le maintien d'une conjoncture défavorable, comme en témoigne la nouvelle baisse soutenue des effectifs et des stocks enregistrée au cours du mois."

(Myriam Rivet, édité par Yann Le Guernigou)

 
L'activité dans le secteur manufacturier a montré des signes de stabilisation en France en septembre, avec une très légère progression de la production et un ralentissement du repli des nouvelles commandes. L'indice global du secteur s'est établi à 49,7. /Photo prise le 19 avril 2016/REUTERS/Philippe Wojazer