La holding de Redstone propose de fusionner CBS et Viacom

jeudi 29 septembre 2016 17h34
 

(Reuters) - National Amusements (NAI), actionnaire majoritaire de CBS et de Viacom, a proposé jeudi aux deux groupes américains de médias de fusionner et ajouté qu'il ne soutiendrait pas le rachat de l'une ou l'autre des deux filiales par un tiers.

NAI, propriété de Sumner Redstone et de sa fille Shari Redstone, souligne, dans une lettre aux conseils d'administration des deux sociétés, qu'une fusion générerait d'importantes économies et qu'il n'apporterait pas son soutien à une opération qui l'amènerait à céder le contrôle de CBS, de Viacom ou de l'entité issue de leur fusion.

Les deux sociétés ont accusé réception de la lettre.

Vers 15h05 GMT, l'action Viacom gagne encore 3,01% à 37,66 dollars à la Bourse de New York après avoir déjà pris plus de 3% la veille en réaction à une information de Reuters selon laquelle NAI s'apprêtait à proposer la fusion. Au même moment, l'action CBS prenait 1,42% à 54,92 dollars, après un gain de 4%.

National Amusements contrôle 80% des droits de vote de Viacom et de CBS.

Viacom a été séparé de CBS voici 10 ans mais Shari Redstone est favorable à un regroupement des deux sociétés sous la direction de Leslie Moonves, directeur général de CBS, ont dit des sources à Reuters.

Les rumeurs sur une réunion de Viacom et CBS se sont intensifiées ces dernières semaines après la victoire de la famille Redstone dans le bras de fer juridique qui avait abouti au départ du directeur général de Viacom, Philippe Dauman.

La direction et les administrateurs indépendants de CBS "prendront les mesures appropriées pour juger du meilleur intérêt de la société et des actionnaires", a dit un porte-parole.

Viacom a dit qu'il s'attendait à ce que son conseil d'administration forme un comité d'administrateurs indépendants chargé d'examiner la demande de National Amusements.   Suite...

 
National Amusements (NAI), actionnaire majoritaire de CBS et de Viacom, a proposé jeudi aux deux groupes américains de médias de fusionner et ajouté qu'il ne soutiendrait pas le rachat de l'une ou l'autre des deux filiales par un tiers. NAI, propriété de Sumner Redstone et de sa fille Shari Redstone, souligne, dans une lettre aux conseils d'administration des deux sociétés, qu'une fusion générerait d'importantes économies et qu'il n'apporterait pas son soutien à une opération qui l'amènerait à céder le contrôle de CBS, de Viacom ou de l'entité issue de leur fusion. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid