VW espère un accord avec les autorités US cette année

jeudi 29 septembre 2016 07h58
 

PARIS (Reuters) - Le président du directoire de Volkswagen, Matthias Müller, a bon espoir de voir le constructeur automobile allemand parvenir d'ici la fin de l'année à un accord avec le gouvernement américain sur le montant de l'amende devant régler à l'amiable l'enquête criminelle relative au trucage des tests anti-pollution sur les moteurs diesel.

S'exprimant mercredi en marge du Mondial de l'automobile qui va se tenir à Paris, il a également fait état de "progrès notables" sur la voie d'un accord avec les régulateurs américains, qui devrait permettre à Volkswagen de réparer certains moteurs diesel 3,0 litres qui émettent plus de polluants que ce qui est autorisé par la loi.

Le titre Volkswagen a fortement baissé lundi et mardi à la suite d'informations de presse disant que le département de la Justice allait imposer une amende de plusieurs milliards de dollars au constructeur.

En juin, Volkswagen a déjà accepté de verser plus de 15,3 milliards de dollars (13,6 milliards d'euros) pour régler la partie civile du scandale des émissions polluantes de ses véhicules diesel aux Etats-Unis.

Matthias Müller s'est dit inquiet de l'ampleur des amendes supplémentaires.

"L'accord que nous avonc conclu (...) avec les autorités civiles n'était pas bon marché. Nous avons passé des provisions pour tout ce à quoi, selon nous, nous aurons à faire face, dont des amendes, des projets environnementaux, l'indemnisation de personnes".

"Nous verrons bien si cela suffira ou pas."

(Ilona Wissenbach, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 
Le président du directoire de Volkswagen, Matthias Müller, a bon espoir de voir le constructeur automobile allemand parvenir d'ici la fin de l'année à un accord avec le gouvernement américain sur le montant de l'amende devant régler à l'amiable l'enquête criminelle relative au trucage des tests anti-pollution sur les moteurs diesel. /Photo prise le 2 mai 2016/REUTERS/Mike Blake