Les moteurs, stars annoncées du Mondial de l'auto

vendredi 23 septembre 2016 09h56
 

par Gilles Guillaume et Laurence Frost

PARIS (Reuters) - Le Mondial de l'automobile accueillera cette année moins de constructeurs que lors de l'édition précédente, certains grands noms faisant l'impasse pour des raisons budgétaires, mais la grand messe parisienne sera en revanche marquée par un feu d'artifice de nouveaux moteurs.

Dans un secteur à la croisée des chemins face au durcissement des normes antipollution, les nouvelles motorisations se tailleront plus que jamais la part du lion porte de Versailles.

Sur fond de crise du diesel, Volkswagen dévoilera son prototype électrique NUVe (Nouveau véhicule urbain), début d'une vaste offensive du géant allemand sur un marché qui s'annonce incontournable pour la voiture en ville, Citroën présentera son concept de limousine CXPERIENCE avec une motorisation hybride essence rechargeable permettant de mobiliser jusqu'à 300 chevaux et de rouler 60 km en mode tout électrique, tandis qu'Infiniti, la marque haut de gamme de Nissan, explorera la voie du moteur essence à taux de compression variable, qui permet une puissance accrue et une économie de carburant de 20% à 30%.

L'association française du gaz naturel pour véhicules occupera pour sa part un stand au Mondial pour la première fois afin de faire connaître le GNV (gaz naturel pour véhicules), le biogaz et le GPL.

"La visibilité est si réduite sur les contours de la régulation en matière d'émissions au-delà de 2020 qu'il est ardu de prévoir le taux de pénétration de chaque source d'énergie à travers le monde", souligne Barclays dans sa dernière étude sur le "powertrain du futur". "Moteurs traditionnels à cylindrée réduite et combustion optimisée, hybrides, électriques, voire véhicules à pile à combustible (....), la partie n'a jamais été aussi ouverte."

Celle-ci se joue aussi entre les constructeurs et les équipementiers et le trio de tête français n'entendait pas manquer le rendez-vous cette année : Faurecia, Valeo, mais aussi Plastic Omnium, le spécialiste de la dépollution, des réservoirs et de l'allègement des véhicules dont ce sera la première participation.

UN SALON DE TRANSITION   Suite...

 
Le Mondial de l'automobile accueillera cette année moins de constructeurs que lors de l'édition précédente, certains grands noms faisant l'impasse pour des raisons budgétaires, mais la grand messe parisienne sera en revanche marquée par un feu d'artifice de nouveaux moteurs. Dans un secteur à la croisée des chemins face au durcissement des normes antipollution, les nouvelles motorisations se tailleront plus que jamais la part du lion porte de Versailles. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen