Les Français restent plus riches que les Allemands

mercredi 21 septembre 2016 18h34
 

PARIS (Reuters) - La position de la France dans le palmarès mondial de la richesse financière des ménages s'est dégradée au risque d'entretenir un sentiment de déclassement mais elle reste devant l'Allemagne.

Avec des actifs financiers nets de 53.430 euros par habitant, la France se situe au 16e rang du palmarès mondial établi dans le Global Wealth Report publié mercredi par la compagnie d'assurance allemande Allianz, sur la base de chiffres à fin 2015. Elle pointait au 9e rang en 2000.

L'Allemagne occupe quant à elle le dix-huitième rang, comme au début des années 2000, avec des actifs nets de 47.680 euros par habitant.

En termes d'actifs financiers bruts, la France se situe au 17e rang dans le Top 20 avec 75.610 euros par habitant, contre le douzième en 2000, et l'Allemagne au vingtième rang (67.980 euros par habitant) contre le quinzième.

En France, les actifs financiers bruts ont progressé de 4,9% en 2015 et les actifs financiers nets de 5,5%, tous augmentant plus vite que l'année précédente et que la moyenne européenne en raison à la fois de la valorisation des actifs et de l'effort d'épargne qui s'est notamment traduit par un gonflement de l'encours des dépôts bancaires.

LA FRANCE, UN EXEMPLE POUR L'ALLEMAGNE

Les ménages français ont mieux résisté que leurs homologues allemands aux conséquences de la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque centrale européenne qui a déprimé les rendements obligataires, souligne Allianz.

Au cours des quatre dernières années, la rentabilité de leurs actifs financiers a atteint 3,6% contre 2,3% en Allemagne, relève l'étude.   Suite...

 
La position de la France dans le palmarès mondial de la richesse financière des ménages s'est dégradée au risque d'entretenir un sentiment de déclassement mais elle reste devant l'Allemagne. /Photo d'archives/REUTERS/Johannes Eisele