Wall Street finit stationnaire dans l'attente de la Fed

mardi 20 septembre 2016 22h50
 

par Yashaswini Swamynathan et Lewis Krauskopf

NEW (Reuters) - Wall Street a terminé stationnaire mardi, rétrocédant l'essentiel de ses maigres gains de la séance à la veille des très attendues décisions de politique monétaire que doivent rendre la Réserve fédérale (Fed) et la Banque du Japon (BoJ).

La hausse des valeurs de la santé a contrebalancé la baisse de celles de l'énergie, expliquant les très faibles écarts de la séance du jour.

Le marché pense que la Fed observera le statu quo et c'est pourquoi il attend surtout le discours de sa présidente Janet Yellen, à l'affût du moindre indice sur ce que serait l'évolution des taux d'intérêt dans les mois à venir.

L'incertitude est plus nette pour la BoJ, les investisseurs se demandant à quels moyens elle recourra pour tenter d'atteindre son objectif d'inflation.

Les traders évaluent à 18% la probabilité d'une hausse des taux mercredi, probabilité qui passe à 60% pour une hausse en décembre, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

L'indice Dow Jones a gagné 9,79 points (0,05%) à 18.129,96 points. Le S&P-500, plus large, a pris 0,64 point (0,03%) à 2.139,76. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 6,33 points (0,12%) à 5.241,35.

En dehors de cela, Wall Street a appris que les mises en chantier avaient reculé plus que prévu en août aux Etats-Unis après deux mois de progression marquée, s'ajoutant à une série de statistiques économiques en demi-teinte ces dernières semaines.

"Je pense que (cet indicateur) renforce l'hypothèse d'un statu quo de la Fed", a résumé Paul Springmeyer (Private Client Group, U.S. Bank).   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS