Hausse modérée des marchés européens à la mi-séance

mardi 20 septembre 2016 13h03
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes son en hausse modérée mardi vers la mi-séance et Wall Street devrait prendre le même chemin dans une ambiance attentiste avant la fin des réunions de politique monétaire, mercredi, aussi bien de la Banque du Japon que de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, le CAC 40 prenait 0,47% (+20,86 points) à 4.415,05 points à 12h40. À Francfort, le Dax gagnait 0,72% et, à Londres, le FTSE 0,72%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,36%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,42% et le Stoxx 600 de 0,31%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse d'un peu plus de 0,3%.

Sur le marché des changes, le dollar progresse de 0,1% par rapport à un panier de devises internationales tandis que le yen enregistre des gains infimes par rapport au billet vert et à l'euro.

Le marché obligataire, délaissé ces derniers temps en raison notamment des doutes sur la capacité des banques centrales à influer durablement la conjoncture, reprend quelques couleurs, en Europe comme aux Etats-Unis, le rendement de l'obligation souveraine allemande à 10 ans repassant en territoire négatif.

Après leur rebond de lundi, les cours du pétrole sont en baisse de 0,6%, malgré l'optimisme affiché par certains sur les chances de voir une réunion de l'Opep programmée à la fin du mois à Alger déboucher sur un accord de stabilisation du marché pétrolier.

"Tout le monde attend la BoJ et la Fed, alors pourquoi bouger aujourd'hui. Les gens se sont déjà positionnés pour ces deux rendez-vous et il n'y a aucune nouvelle information susceptible de les amener à se repositionner", a dit Esther Reichelt, analyste chez Commerzbank.

Première, du fait du décalage horaire, à donner sa décision, la Banque du Japon pourrait décider mercredi d'articuler désormais sa politique monétaire autour des taux d'intérêt négatifs, reléguant au second plan son programme d'assouplissement quantitatif et qualitatif (QQE) dans une évolution que certains sont tentés d'interpréter comme un signe d'impuissance.

S'agissant des intentions de la Fed, la plupart des économistes voient une hausse des taux en décembre, un tour de vis monétaire dès cette semaine leur paraissant exclu.   Suite...

 
Les Bourses européennes son en hausse modérée mardi vers la mi-séance et Wall Street devrait prendre le même chemin dans une ambiance attentiste avant la fin des réunions de politique monétaire, mercredi, aussi bien de la Banque du Japon que de la Réserve fédérale américaine. À Paris, le CAC 40 prenait 0,47% à 4.415,05 points à 12h40. À Francfort, le Dax gagnait 0,72% et, à Londres, le FTSE 0,72%. /Photo d'archives/REUTERS/Pawel Kopczynski