Wall Street a pâti du recul des valeurs financières

vendredi 16 septembre 2016 23h20
 

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en légère baisse vendredi, plombée par un secteur financier qui a accueilli avec une certaine inquiétude le risque encouru par Deutsche Bank de se voir infliger une amende de 14 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) par la justice américaine.

L'indice Dow Jones a cédé 0,49%, soit 88,68 points, à 18.123,80. Le S&P-500, plus large, a perdu 8,10 points, soit 0,38%, à 2.139,16. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 5,12 points (-0,1%) à 5.244,57.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow gagne cependant 0,2%, le S&P 500 0,5% et le Nasdaq 2,3%, ce dernier, contrairement aux deux premiers, regagnant la quasi-totalité du terrain perdu la semaine d'avant, grâce notamment au bond hebdomadaire de 11,5% du titre Apple.

L'indice S&P regroupant les valeurs financières a reculé de 0,91%, accusant le repli sectoriel le plus marqué et enchaînant un deuxième recul hebdomadaire de suite.

La sanction réclamée par le département américain de la Justice à Deutsche Bank, qui entre dans le cadre d'une enquête sur la vente de titres adossés à des prêts immobiliers (MBS) et qui devrait désormais faire l'objet de plusieurs mois de négociations, est nettement supérieure à ce qu'anticipait la banque allemande, qui tablait jusqu'à présent sur un montant de trois milliards d'euros au plus.

"Le montant de l'amende de Deutsche Bank met une pression sur les valeurs financières, ce à quoi s'ajoute la probabilité de voir la Réserve fédérale laisser ses taux inchangés la semaine prochaine", a noté Thomas Wilson, gérant des investissements chez Brinker Capital.

HAUSSE D'INTEL, RECUL D'ORACLE   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS