Un mariage Bayer-Monsanto paraît se rapprocher

mardi 6 septembre 2016 13h31
 

par Ludwig Burger, Arno Schuetze et Greg Roumeliotis

FRANCFORT/NEW YORK (Reuters) - Bayer a fait état de progrès dans ses négociations avec Monsanto après avoir relevé lundi son offre sur le numéro un mondial des semences.

Le groupe chimique et pharmaceutique allemand propose désormais plus de 65 milliards de dollars (environ 58 milliards d'euros).

Bayer se dit prêt à débourser 127,50 dollars par action dans le cadre d'un rachat négocié. Son offre précédente était fixée à 125 dollars par action.

Le titre Monsanto gagne mardi 2,7% à 110,29 dollars dans les échanges d'avant-Bourse à Wall Street.

L'action Bayer perd au même moment 0,1% à 94,13 euros en Bourse de Francfort.

Monsanto a réagi à l'offre améliorée de Bayer en acceptant que l'allemand examine ses comptes dans le cadre d'un processus de "due diligence", a-t-on appris d'une source proche du dossier.

Bayer continue à envisager toutes les options vis-à-vis de sa cible, y compris un accord à l'amiable, une OPA hostile ou le retrait de son offre, selon cette même source.

Selon autre source, plus optimiste quant aux chances de succès du groupe allemand, "les deux parties s'approchent progressivement d'un consensus".   Suite...

 
Le groupe chimique et pharmaceutique allemand Bayer a annoncé lundi qu'il relevait son offre sur Monsanto, proposant désormais plus de 65 milliards de dollars (environ 58 milliards d'euros) pour acquérir le numéro un mondial des semences. /Photo d'archives/REUTERS/Marco Bello