5 septembre 2016 / 09:36 / il y a un an

Les ventes au détail plus dynamiques que prévu en zone euro

Les ventes au détail ont augmenté beaucoup plus fortement que prévu en juillet dans la zone euro (+1,1% sur un mois et + 2,9% sur un an), affichant de loin leur plus forte progression mensuelle depuis le début de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Thomas Peter

FRANCFORT/LONDRES/BRUXELLES (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés en septembre.

LES VENTES AU DÉTAIL EN HAUSSE DE 1,1% EN JUILLET

Les ventes au détail ont augmenté beaucoup plus fortement que prévu en juillet dans la zone euro, affichant de loin leur plus forte progression mensuelle depuis le début de l‘année, selon les données publiées lundi par l‘agence européenne de la statistique Eurostat.

Indicateur de l‘évolution de la consommation des ménages, les ventes au détail ont augmenté de 1,1% sur un mois et de 2,9% sur un an en juillet.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une hausse de 0,6% sur un mois et de 1,9% sur un an.

Le rythme de progression mensuelle atteint en juillet est plus de deux fois plus rapide que la hausse de 0,4% enregistrée en mai, qui avait été le mois le plus dynamique de l‘année jusqu‘à présent.

Ces chiffres donnent à penser que le moral des consommateurs dans la zone euro n‘a pas été immédiatement affecté par le vote britannique en faveur d‘une sortie de l‘Union européenne le 23 juin.

Eurostat a révisé en légère baisse le chiffre de l‘évolution mensuelle des ventes au détail en juin, désormais données en recul de 0,1% et non pas stables. L‘évolution sur un an a en revanche été révisée en hausse, avec une progression de 1,7% contre une précédente estimation à 1,6%.

Tableau

L‘INDICE SENTIX CONTINUE DE SE REDRESSER APRÈS LE BREXIT

Le moral des investisseurs a continué de s‘améliorer en septembre dans la zone euro, montre lundi l‘étude mensuelle de Sentix.

L‘institut allemand attribue cette amélioration à deux facteurs: l‘onde de choc provoquée par le vote britannique en faveur d‘une sortie de l‘Union européenne se dissipe et les économies émergentes envoient des signes de redressement.

L‘indice mesuré par Sentix a grimpé à 5,6 ce mois-ci après 4,2 en août. Les économistes interrogés par Reuters l‘attendaient à 5,0.

“Avec cette deuxième hausse consécutive, les indices économiques Sentix ont quasiment complètement digéré le choc du Brexit”, commente l‘institut basé à Francfort.

Les investisseurs sont plus optimistes pour l‘économie mondiale, un rebond des marchés émergents ayant plus que compensé la situation mitigée d‘autres régions du monde, ajoute Sentix.

Le sous-indice des anticipations dans la zone euro est passé de 4,8 le mois dernier à 6,8 ce mois-ci tandis que celui mesurant les conditions actuelles dans la région a progressé de 3,8 à 4,5.

L‘indice Sentix spécifique à l‘Allemagne montre que le moral des investisseurs dans la première économie d‘Europe s‘est légèrement détérioré, glissant de 19,8 en août à 19,5 en septembre.

Si les investisseurs ont une appréciation plus positive des conditions économiques actuelles en Allemagne, le sous-indice mesurant leurs anticipations s‘est en revanche contracté de 7,0 à 5,7.

Cette étude a été conduite du 1er au 3 septembre auprès de 929 investisseurs.

LES PRIX PRODUCTEURS EN HAUSSE DE 0,1% EN JUILLET

La hausse des prix à la production s‘est ralentie comme prévu en juillet, montrent les données publiées vendredi par Eurostat.

L‘agence de statistique de l‘Union européenne précise que les prix à la production ont augmenté de 0,1% d‘un mois sur l‘autre, conformément aux attentes des économistes interrogés par Reuters. Sur un an, ils ont reculé de 2,8% alors que les économistes attendaient une baisse de 2,9%.

Les prix producteurs avaient augmenté de 0,8% en juin, pour une baisse de 3,1% sur un an.

Hors énergie, les prix à la production ont augmenté de 0,2% sur un mois et se sont contractés de 0,8% sur un an en juillet.

La chute des prix de l‘énergie a tendance à s‘atténuer et elle s‘est établie à 8,4% sur un an, pour un recul de 0,3% sur un mois.

Service économique

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below