La croissance du secteur privé en Europe à un plus bas

lundi 5 septembre 2016 12h36
 

PARIS/LONDRES, Reuters - - Principaux résultats définitifs des enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat du secteur des services en Europe.

PLUS FAIBLE CROISSANCE DU PRIVÉ DEPUIS DÉBUT 2015 EN ZONE EURO

La croissance du secteur privé de la zone euro est tombée le mois dernier à son rythme le plus faible depuis le début de l'année dernière, ce qui suggère que l'économie du bloc des 19 semble être en passe de perdre le peu d'élan qui la portait jusqu'ici.

En outre, et cela n'échappera pas aux responsables de la la Banque centrale européenne (BCE), cette détérioration de la conjoncture intervient alors que les entreprises, malgré une hausse des coûts de production, ont continué d'offrir des rabais sur leurs prix.

L'indice PMI Markit composite définitif pour le mois d'août s'établit à 52,9, contre 53,2 en juillet et une estimation "flash" de 53,3.

Ce niveau est le plus bas depuis celui de janvier 2015 mais l'indice reste néanmoins au-dessus de la barre des 50 séparant croissance et contraction de l'activité, ce qui est le cas depuis maintenant plus de trois ans.

"Si, dans son ensemble, il y a une sorte de stabilité à un niveau bas avec une croissance de 0,3% (du produit intérieur brut (PIB) induite au troisième trimestre, les données revisées indiquent que l'économie est plutôt en train de perdre de l'élan qu'en gagner", a noté Chris Williamson, économiste en chef chez Markit.

La BCE maintiendra sa politique monétaire inchangée le 8 septembre à l'issue de la réunion de son conseil des gouverneurs mais elle pourrait répondre aux pressions grandissantes en faveur d'un nouvel assouplissement en annonçant une extension de ses achats d'actifs d'ici la fin de l'année, montre une enquête Reuters publiée vendredi.   Suite...

 
La croissance du secteur privé de la zone euro est tombée le mois dernier à son rythme le plus faible depuis le début de l'année dernière, ce qui suggère que l'économie du bloc des 19 semble être en passe de perdre le peu d'élan qui la portait jusqu'ici. L'indice PMI Markit composite définitif pour le mois d'août s'établit à 52,9, contre 53,2 en juillet. /Photo prise le 3 février 2016/REUTERS/Marcelo del Pozo