Rpt-L'Iran pose ses conditions pour stabiliser le pétrole

vendredi 26 août 2016 11h33
 

DUBAI (Reuters) - Répétition titre.

L'Iran aidera les autres pays producteurs de pétrole à stabiliser le marché mondial de l'or noir à condition que les autres membres de l'Opep lui reconnaissent le droit de regagner les parts de marchés qu'il a perdues, a déclaré vendredi le ministre du Pétrole iranien.

Troisième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'Iran a augmenté sa production après la levée, en janvier, de sanctions occidentales et a depuis refusé de participer aux efforts de l'Opep et de certains pays non-membres en vue de favoriser une stabilisation des cours, notamment par le biais de gel de niveaux de production.

Le ministre iranien du Pétrole, Bijan Namdar Zanganeh, a confirmé jeudi que son pays participerait aux discussions entre pays producteurs prévues fin septembre en Algérie.

La dernière réunion de l'Opep, en juin, n'avait pas permis d'aboutir à un accord sur un plafonnement de la production.

Avant cela, en avril, des discussions à Doha entre pays producteurs de pétrole membres de l'Opep ou extérieurs au cartel sur une limitation de la production avaient également échoué, l'Arabie saoudite ayant alors exigé que l'Iran se joigne au mouvement, ce qu'avait refusé Téhéran.

Ces derniers jours, des signes ont suggéré que l'Iran était disposé à collaborer avec les autres pays de l'Opep pour soutenir les cours du brut.   Suite...

 
L'Iran aidera les autres pays producteurs de pétrole à stabiliser le marché mondial de l'or noir à condition que les autres membres de l'Opep lui reconnaissent le droit de regagner les parts de marchés qu'il a perdues. /Photo d'archives/REUTERS/Raheb Homavandi