19 août 2016 / 10:52 / il y a un an

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Les valeurs financières, banques en tête, sont en recul en Bourse, alors que l'incertitude demeure sur les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. A Paris, Société générale affiche le plus fort recul du CAC 40 à mi-séance, perdant plus de 2,5%. /Photo prise le 21 avril 2016/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l‘indice CAC 40 est en baisse de 0,7% à 4.406,02 points à la mi-séance, la hausse des valeurs pétrolières ne parvenant pas à compenser la baisse du secteur financier.

“Les marchés ont peut-être anticipé des conditions de marché un peu trop accommodantes”, explique Augustin Eden, analyste chez Marchés Accendo, soulignant que la possibilité d‘une hausse des taux pèse sur les marchés.

* Les VALEURS FINANCIÈRES, BANQUES (-1,39%) en tête, sont en recul, alors que l‘incertitude demeure sur les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, plus forte baisse du CAC 40, perd 2,49%, tandis que BNP PARIBAS cède 2,06% et CRÉDIT AGRICOLE 2%.

* Côté ASSURANCES, AXA lâche 2,45%. Dans son sillage, SCOR cède 2,13% et CNP ASSURANCES 1,68%.

* SFR GROUP recule de 2,3%, alors que Barclays souligne dans une note que la tendance baissière de l‘action de l‘opérateur (-39% depuis le 1er avril) reflète notamment les préoccupations autour de la concurrence sur le marché du mobile français.

* Contre la tendance, TECHNIP, plus forte hausse de l‘indice CAC 40, s‘adjuge 2,41%, après avoir touché un plus haut en séance depuis quatre mois (53,96 euros), alors que le baril de Brent est repassé au-dessus de la barre des 50 dollars et a touché en séance un plus haut (51,22 dollars) depuis près de 60 jours (51,24 dollars le 22 juin).

* Dans le même sens, VALLOUREC grimpe de 1,97% et MAUREL ET PROM de 1,01%.

* De son côté, ARCELORMITTAL résiste et gagne 0,4%, à la faveur d‘une note de JPMorgan qui souligne l‘impact positif à long terme des projets de consolidation dans le secteur européen de l‘acier.

Raphaël Bloch, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below