Praxair et Linde discutent de la possibilité d'une fusion

mardi 16 août 2016 16h48
 

par Mike Stone et Jens Hack

NEW YORK/MUNICH (Reuters) - Le groupe allemand de gaz industriels Linde a entamé des discussions préliminaires avec l'américain Praxair en vue d'une éventuelle fusion, qui créerait le numéro un mondial du secteur avec une capitalisation boursière de plus de 60 milliards de dollars (53,4 milliards d'euros).

"Ces discussions se poursuivent et n'ont abouti pour l'instant à aucun résultat ou accord concret. Il n'est donc pas possible de prévoir si une quelconque transaction aura lieu", disent les deux groupes dans deux communiqués distincts publiés mardi.

L'action Linde gagnait plus de 9% vers 15h45 GMT à la Bourse de Francfort après le communiqué du groupe, affichant de loin la plus forte hausse de l'indice Dax, alors en repli de 0,68%. A New York, Praxair prenait 4,7% au même moment.

Un rapprochement Praxair-Linde marquerait une nouvelle étape du processus de concentration du secteur, qui a déjà vu le français Air Liquide boucler il y a quelques mois le rachat de l'américain Airgas pour 10,3 milliards de dollars.

Ce mouvement s'explique par le ralentissement de la croissance économique, qui freine la demande dans l'industrie, la métallurgie et l'énergie, et fragilise les plus petits acteurs du marché.

Un projet de fusion entre Praxair et Linde risquerait toutefois de se heurter aux réticences des autorités de la concurrence, qui ont barré la route ces derniers mois au rachat de Baker Hughes par Halliburton dans le parapétrolier.

La teneur des discussions entre les deux groupes n'était pas claire dans l'immédiat. De sources proches du dossier, on dit que Praxair envisage un rachat de Linde mais que Linde souhaiterait une fusion entre égaux. Le rapprochement pourrait se faire par échange d'actions mais, souligne-t-on, les négociations en sont encore à un stade très préliminaire.

"Une fusion serait une bonne chose pour les deux entreprises et pour le secteur dans son ensemble", a déclaré Christopher Schaefer, gérant d'Union Investment, l'un des 20 premiers actionnaires de Linde.   Suite...

 
The logos of German industrial gases maker Linde are pictured at a factory in Vienna July 14, 2014. REUTERS/Heinz-Peter Bader/File Photo - RTSK1NG