Wall Street marque le pas après des indicateurs décevants

vendredi 12 août 2016 23h13
 

par Noel Randewich et Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini sur une note prudente vendredi, la hausse des valeurs pétrolières avec la montée des cours du brut n'ayant pas suffi à compenser l'impact d'indicateurs économiques inférieurs aux attentes.

L'indice Dow Jones a perdu 37,05 points, soit 0,2%, à 18.576,47. Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a cédé 1,74 point (-0,08%) à 2.184,05 tandis que le Nasdaq Composite progressait de 4,5 points (+0,09%) à 5.232,90, son deuxième record de clôture consécutif.

Les ventes au détail aux Etats-Unis sont restées stables en juillet alors que les économistes interrogés par Reuters les attendaient en moyenne en hausse de 0,4%.

Par ailleurs, les prix à la production ont diminué de 0,4% le mois dernier, leur plus forte baisse en près d'un an, alors que le marché tablait sur une légère hausse.

Quant à l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan, il progresse moins qu'attendu en première estimation en août, à 90,4.

Les inquiétudes sur la consommation des ménages et la faiblesse persistante de l'inflation suggèrent que la Réserve fédérale ne relèvera sans doute pas ses taux dans l'immédiat, en dépit de la bonne santé du marché du travail.

Les traders évaluaient vendredi à 41,6% la probabilité d'une hausse de taux en décembre, contre 45% jeudi, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

Les indicateurs du jour ont logiquement pénalisé le dollar sur le marché des changes. En fin de journée, le billet vert abandonnait 0,15% face à un panier de devises de référence, contre lequel il a touché en séance son plus bas niveau depuis une semaine. L'euro se traitait autour de 1,1165 dollar.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS