10 août 2016 / 07:47 / dans un an

Les Bourses européennes ouvrent dans le rouge

Les principales Bourses européennes cèdent du terrain dans les premiers échanges mercredi, tirées à la baisse par les valeurs pétrolières dans le sillage des cours du brut. À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,28% à 4.455,48 points vers 07h25 GMT, au lendemain d'un gain de près de 1,2%. Le Dax recule de 0,18% à Francfort et le FTSE de 0,17% à Londres. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,17% et le FTSEurofirst 300 0,20%. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes cèdent du terrain dans les premiers échanges mercredi, tirées à la baisse par les valeurs pétrolières dans le sillage des cours du brut.

À Paris, l‘indice CAC 40 perd 0,28% à 4.455,48 points vers 07h25 GMT, au lendemain d‘un gain de près de 1,2%. Le Dax recule de 0,18% à Francfort et le FTSE de 0,17% à Londres.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,17% et le FTSEurofirst 300 0,20%.

Comme à Tokyo où le Nikkei a cédé 0,18%, les intervenants sont tentés de prendre leur bénéfice après les gains de la veille. Le CAC est revenu, à la clôture mardi soir, pour la première fois à ses niveaux d‘avant le référendum britannique du 23 juin sur l‘Union européenne tandis que le Dax comme le FTSE ont inscrit des plus hauts de l‘année.

L‘indice regroupant les valeurs pétrolières cède 0,78%, la plus forte baisse sectorielle, alors que le Brent est repassé sous les 50 dollars et cède encore près de 1% en début de séance européenne.

Total, Royal Dutch Shell, BP et Eni comptent parmi les plus fortes baisses de l‘EuroStoxx 50 mais avec des reculs inférieurs à 1%.

Novozymes, le producteur danois d‘enzymes et de biocarburants, chute de 8,33%, la plus forte baisse de l‘EuroFirst 300, après avoir publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et réduit sa prévision de chiffre d‘affaires 2016.

E.ON perd de son côté 3,84% après l‘annonce d‘une perte nette de plus de 3 milliards d‘euros au premier semestre, sous le poids de charges liées à Uniper, sa filiale qui regroupe les centrales du géant allemand de l‘énergie et que celui-ci prévoit de scinder le mois prochain.

Le spécialiste britannique de la sécurité G4S (+13,86%, meilleure performance du Stoxx 600), l‘assureur belge Ageas (+2,84%, en tête du FTSEurofirst 300) et le chimiste allemand Lanxess (+1,97%) sont au contraire recherchés après leurs résultats, tandis que Rolls-Royce à Londres (+2,18%) et surtout Vallourec à Paris (+7,26%) profitent de commentaires positifs de Morgan Stanley, qui a relevé sa recommandation sur les deux groupes industriels.

Sur le marché des changes, le dollar prolonge son recul de la veille, cédant 0,36% face à un panier de grandes devises et 0,26% contre l‘euro, à 1,1146.

Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below