Bénéfice net d'Adecco grimpe de 7% au 2e trimestre

mercredi 10 août 2016 11h09
 

par Michael Shields et Rupert Pretterklieber

ZURICH (Reuters) - Adecco a déclaré mercredi s'attendre à une croissance modérée au cours des mois à venir, précisant que le vote britannique en faveur de la sortie de l'Union européenne n'avait pas nui à ses activités pour l'instant.

"Nous ne constatons aucun impact notable du Brexit, que ce soit au Royaume-Uni, dans les pays voisins ou chez les partenaires commerciaux du Royaume-Uni", a déclaré à Reuters Alain Dehaze, le directeur général du groupe suisse, numéro un mondial de l'intérim et du recrutement, après la publication de résultats trimestriels globalement conformes aux attentes.

La période avril-juin se solde par un bénéfice net de 190 millions d'euros, légèrement supérieur au consensus de 188 millions d'euros établi par Reuters à partir des estimations de sept analystes.

Le chiffre d'affaires a progressé de 2% à 5,70 milliards d'euros, conforme aux attentes, et la croissance organique a atteint 3% en données corrigées des jours ouvrés, un chiffre comparable à celui publié par Randstad, l'un des grands concurrents d'Adecco.

La croissance en volume au mois de juillet a été conforme à celle de juin, a précisé le groupe.

La marge avant impôt, intérêts, amortissement et éléments exceptionnels s'est quant à elle améliorée de dix points de base, à 5,0%.

La région regroupant Royaume-Uni et Irlande, son troisième marché, a enregistré une croissance de 6%, la baisse de l'activité dans la finance et le droit étant compensée par des recrutements dans d'autres domaines.

En France, premier débouché d'Adecco, l'activité a renoué avec la croissance en fin de trimestre après un mois de mai marqué par des grèves et de mauvaises conditions climatiques.   Suite...

 
Adecco a annoncé mercredi un bénéfice net en hausse de 7% au titre du deuxième trimestre, grâce notamment à une hausse de son chiffre d'affaires en France et dans les îles britanniques. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann