August 10, 2016 / 6:12 AM / a year ago

Uniper a pesé sur les comptes d'E.ON au S1, le titre chute

2 MINUTES DE LECTURE

Le géant allemand des services aux collectivités E.ON a accusé une perte nette au premier semestre sous le poids de charges liées à Uniper, sa filiale qui regroupe ses centrales ainsi que son négoce d'électricité et qu'il prévoit de scinder le mois prochain. /Photo d'archives/Ina Fassbender

FRANCFORT (Reuters) - Le géant allemand des services aux collectivités E.ON a annoncé mercredi des charges supplémentaires liées à ses centrales électriques qu'il s'apprête à scinder, portant le total des dépréciations à plus de 18 milliards d'euros depuis 2014, soit un montant proche de sa capitalisation actuelle.

En présentant ses résultats du premier semestre, E.ON a confirmé son projet de scission de plus de 53% d'Uniper en septembre. Le groupe a mandaté Citigroup pour orchestrer l'émission d'actions Uniper en faveur de ses actionnaires.

Les nouvelles charges de 3,8 milliards d'euros ont entraîné une perte nette de 3,03 milliards pour le groupe sur les six premiers mois de l'année, à comparer à un bénéfice de 1,15 milliard un an plus tôt.

L'action E.ON chute de 6,57% à 8,81 euros vers 09h10 GMT après ces annonces, la plus forte baisse de l'indice Dax-30 de la Bourse de Francfort qui cède 0,15% à ce stade.

Le groupe, premier producteur d'électricité en Allemagne, a décidé de se défaire de ses centrales au charbon, au gaz et hydroélectriques après des années de baisses des prix de gros qui ont les ont rendues déficitaires.

La filiale Uniper regroupe aussi les activités de négoce d'électricité d'E.ON et ses participations dans des gisements gaziers et des gazoducs.

Après la scission, E.ON sera recentré sur ses activités de réseaux, de distribution et d'énergies renouvelables, qui ont réalisé au premier semestre un résultat avant intérêts et impôts (Ebit) en progression de 15% à 1,7 milliard d'euros.

"L'évolution du marché de l'énergie démontre sans équivoque qu'E.ON a choisi précisément la bonne stratégie, consistant à saisir les opportunités qui se présentent dans le nouveau monde de l'énergie", a déclaré le président du directoire Johannes Teyssen dans le communiqué de résultats.

Christoph Steitz, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below