Un recul de la santé freine l'élan de Wall Street

mardi 9 août 2016 07h45
 

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé lundi en très légère baisse, un recul des valeurs de la santé ayant effacé pour un temps les effets de la dynamique créée par la vigueur du marché du travail en juillet aux Etats-Unis.

La séance avait débuté en petite hausse, permettant au Standard & Poor's-500 de battre encore un record, mais la tendance a fini par s'inverser, la faute principalement au secteur de la santé dont l'indice a perdu 0,85%.

L'indice Dow Jones a perdu 14,24 points, soit 0,08%, à 18.529,29. Le Standard & Poor's 500, plus large, a cédé 1,98 point (0,09%) à 2.180,89 après avoir battu pour un temps record touché vendredi à la clôture. Le Nasdaq Composite, qui a lui aussi terminé la semaine dernière à un plus haut historique, a perdu 7,98 points (0,15%) à 5.213,14.

L'annonce vendredi de créations d'emplois supérieures aux prévisions le mois dernier aux Etats-Unis (255.000 contre 180.000 attendues) a aiguisé l'appétit pour le risque des investisseurs, d'autant que cette statistique ne paraît pas suffisante pour inciter la Réserve fédérale à relever ses taux dans l'immédiat.

Dans ce contexte, les valeurs défensives souffrent, à commencer par la santé, dont certains titres sont pénalisés en outre par l'actualité.

Bristol-Myers Squibb, qui s'était écroulé vendredi, a encore reculé de 4,7%. Le groupe pharmaceutique a annoncé que l'un de ses traitements vedettes dans l'immunothérapie, l'Opdivo, avait échoué à améliorer le taux de survie de patients atteints d'une forme de cancer du poumon.

Merck, qui fabrique le médicament concurrent Keytruda et avait grimpé vendredi, a perdu lundi 1,57%.

  Suite...

 
Wall Street a terminé lundi en très légère baisse, un recul des valeurs de la santé ayant effacé pour un temps les effets de la dynamique créée par la vigueur du marché du travail en juillet aux Etats-Unis. Le Dow Jones a perdu 0,08% à 18.529,29 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a cédé 0,09% et le Nasdaq Composite a perdu 0,15%. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer