L'économie américaine a créé plus d'emplois que prévu en juillet

vendredi 5 août 2016 18h57
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont été nettement supérieures aux attentes au mois de juillet et le salaire horaire moyen a augmenté plus que prévu, des données qui suggèrent une accélération de la croissance économique du pays et augmentent la probabilité d'une hausse des taux d'intérêt cette année.

Le département du Travail a recensé 255.000 créations de postes le mois dernier alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 180.000. Les chiffres de juin et de mai ont en outre été révisés en hausse, à respectivement 292.000 et 24.000 contre 287.000 et 11.000 précédemment.

Le taux de chômage est resté à 4,9% en juillet du fait d'une hausse du nombre de personnes entrant sur le marché du travail. Le consensus était d'un taux de chômage à 4,8%. Le salaire horaire moyen a progressé de 0,3% après +0,1% en juin et un consensus de +0,2%. Sur un an, sa progression sur un an ressort à 2,6%, comme en juin.

"Dans leur ensemble, ces chiffres sont plutôt bons. Ils montrent que l'économie, d'un point de vue du marché du travail, va dans la direction voulue par la Fed (...)", juge Doug Duncan, économiste en chef de Fannie Mae.

Au vu des données de juillet concernant le marché du travail, les courtiers estiment désormais à 46% les chances d'un tour de vis monétaire avant la fin de l'année, contre 34% avant la publication des chiffres de vendredi.

La Fed, qui a relevé ses taux d'intérêt à la fin de l'année 2015 pour la première fois depuis près de dix ans, a observé le statu quo en matière de politique monétaire la semaine dernière, tout en estimant que les risques à court terme sur les perspectives de l'économie américaine avaient diminué.

Selon Janet Yellen, la présidente de la Fed, l'économie américaine doit créer un peu moins de 100.000 emplois par mois pour rester en phase avec la croissance de la population. La banque centrale tiendra encore trois réunions de politique monétaire cette année - en septembre, en novembre et en décembre.

  Suite...

 
LE CHÔMAGE AUX ETATS-UNIS