August 4, 2016 / 12:42 PM / a year ago

Le département des Alpes-Maritimes cède 4% de l'aéroport de Nice

2 MINUTES DE LECTURE

Le département des Alpes-Maritimes va céder 4% du capital de la Société des aéroports de la Côte-d'Azur au consortium franco-italien Azzura, que l'Etat vient de choisir pour reprendre sa participation majoritaire. /Photo prise le 4 mai 2016/Eric Gaillard

NICE (Reuters) - Le département des Alpes-Maritimes va céder 4% du capital de la Société des aéroports de la Côte-d'Azur au consortium franco-italien Azzura, que l'Etat vient de choisir pour reprendre sa participation majoritaire, a annoncé jeudi le président du conseil départemental, Eric Ciotti.

L'opération devrait lui rapporter 81 millions d'euros, soit l'équivalent d'environ 243 années de dividendes versés au département par la société, a précisé l'élu Les Républicains lors d'une conférence de presse.

Une part de cette somme sera allouée au désendettement du département et le reste sera consacré à une campagne de promotion de la Côte-d'Azur ainsi qu'à un plan de soutien à l'économie des Alpes-Maritimes.

Ce dispositif permettra notamment "de financer des équipements publics pour la protection des populations contre les risques inondations", a cité en exemple Eric Ciotti.

Le président du conseil départemental approuve désormais le processus de privatisation de l'aéroport local, auquel il s'était à l'origine opposé. "La loi votée s'impose et nous avons veillé à ce que les risques soient limités par un cahier des charges protecteurs, nous avons toutes les garanties sur le repreneur", a-t-il dit.

Le département entend conserver toutefois une participation résiduelle de 1% "afin de garder un siège au conseil de surveillance et un droit de regard, voire de blocage sur les décisions stratégiques à venir".

L'assemblée plénière du département votera officiellement cette cession le 22 septembre.

Outre Azzura, dont la participation dans l'aéroport de Nice va passer à 64%, et le département à 1%, les autres actionnaires sont la CCI (25%), la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (5%) et la métropole Nice Côte-d'Azur (5%).

Le consortium Azzura, qui réunit l'italien Atlantia, l'aéroport de Rome et EDF Invest, a été sélectionné fin juillet pour la reprise des parts de l'Etat.

Matthias Galante, édité par Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below