Nokia annonce des résultats trimestriels inférieurs aux attentes

jeudi 4 août 2016 10h59
 

par Jussi Rosendahl et Tuomas Forsell

HELSINKI (Reuters) - Nokia a fait état jeudi d'une baisse plus marquée que prévu de son bénéfice trimestriel, en raison notamment d'une diminution des dépenses consacrées par les opérateurs télécoms à leurs réseaux, une annonce qui fait plonger le titre de l'équipementier finlandais, en passe d'intégrer Alcatel-Lucent.

Vers 08h35 GMT, le titre Nokia perd 5,77% à 4,67 euros, accusant l'une des plus fortes baisses de l'indice Stoxx 600 alors que l'indice regroupant les valeurs technologiques européennes est inchangé

Cela porte le recul de la valeur depuis le début de l'année à quelque 28,5% contre -0,8% pour l'indice sectoriel sur la période.

Le groupe a dégagé un résultat opérationnel de 322 millions sur le deuxième trimestre, un niveau très loin des 400 millions attendus en moyenne par les analystes interrogés par Reuters.

Nokia a par ailleurs relevé son objectif de réduction des coûts lié la fusion de 15,6 milliards d'euros avec Alcatel-Lucent, tablant désormais sur des économies annuelles de 1,2 milliard d'euros dans le courant de 2018, contre un objectif précédent de quelque 900 millions.

Le groupe fut un temps le premier fabricant de téléphones portables mais a ensuite tardé à prendre le virage des smartphones et s'est fait distancer par Samsung et Apple. En 2014, il a vendu son activité téléphones à Microsoft pour se concentrer sur les équipements de réseaux télécoms.

Le chiffre d'affaires du groupe a baissé de 11%, à 5,67 milliards d'euros, avec des ventes des équipements réseaux revenues à 5,23 milliards, contre un consensus de 5,42 milliards.

  Suite...

 
Nokia a annoncé jeudi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes en raison à la fois d'une diminution des dépenses que les opérateurs consacrent à leurs réseaux et du report de la signature de nouveaux contrats. /Photo d'archives/REUTERS/Vesa Moilanen/Lehtikuva