Les ventes de voitures inférieures aux attentes aux Etats-Unis

mardi 2 août 2016 21h43
 

DETROIT (Reuters) - Les ventes automobiles aux Etats-Unis sont restées soutenues en juillet, les ménages ayant continué à acheter des pick-ups et des SUV, mais les deux leaders du marché, General Motors et Ford, ont moins bien performé que prévu.

Les titres GM et Ford perdaient respectivement 4,6% et 4,3% vers 19h20 GMT à Wall Street, plus gros volumes du marché, et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) reculait de 4%, alors que le S&P 500 accusait une perte de 0,7%.

Les trois constructeurs ont annoncé mardi des ventes inférieures aux attentes des analystes du secteur, alors que le N°3 du marché, Toyota Motor a fait mieux que prévu malgré un repli de 1,4% de ses ventes sur le mois.

Les livraisons de General Motors, numéro un du marché américain, ont reculé de 2% à 267.258 unités, et celles de Ford, le numéro deux, ont baissé de 3% à 216,479 véhicules. Chacun des quatre modèles les plus vendus de Ford a perdu du terrain, y compris la SUV Explorer, dont les ventes ont chuté de 22%.

Les ventes de FCA, le plus petit des "Big Three de Detroit" et le numéro quatre du secteur aux Etats-Unis, ont pour leur part augmenté de 0,3%.

Ces données semblent confirmer la prévision faite la semaine dernière par le directeur financier de Ford, Robert Shanks, disant que le rebond du secteur à l'oeuvre depuis 2009 est en train de toucher à sa fin.

Le titre Ford avait déjà plongé de plus de 8% le 28 juillet après la prévision de son directeur financier selon laquelle le marché automobile dans son ensemble devrait se contracter cette année pour la première fois depuis 2009.

Les propos de Robert Shanks avaient également pesé sur les titres GM et FCA.

A l'image de ce qui a été observé au cours du mois précédents, les automobilistes ont délaissé les voitures classiques au bénéfice des SUV et des pick-up.   Suite...

 
General Motors et Ford ont annoncé mardi une baisse de leurs ventes de véhicules neufs aux Etats-Unis en juillet tandis que celles de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont enregistré une légère hausse. /Photo d'archives/REUTERS/Bogdan Cristel