Wall Street coincé entre la chute du pétrole et le bond d'Apple

lundi 1 août 2016 22h23
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini sur une note irrégulière lundi, le Dow Jones et le S&P 500 ayant été tirés vers le bas par un compartiment énergétique touché de plein fouet par la nouvelle chute des cours du pétrole tandis que le Nasdaq a profité de la nouvelle bonne tenue du titre Apple.

L'indice Dow Jones a cédé 0,15%, soit 27,73 points, à 18.404,51. Le S&P-500, plus large, a perdu 2,76 points, soit 0,13%, à 2.170,84 après avoir atteint en séance un nouveau record historique de 2.178,29 points.

Le Nasdaq Composite a en revanche avancé de 22,07 points (+0,43%) à 5.184,20.

Sur l'ensemble de juillet, mois marqué par la bagatelle de sept pics historiques en séance, le S&P 500 a progressé de 3,56%, enchaînant une cinquième hausse mensuelle d'affilée. Le léger recul de lundi ramène la progression de l'indice depuis le début de l'année à 6,21%.

La bonne tenue du S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a notamment été le fait de plusieurs indicateurs macroéconomiques meilleurs que prévu et de résultats des entreprises moins mauvais qu'initialement anticipé.

Le titre Apple (+1,77%) a ainsi affiché la meilleure performance de l'indice Dow Jones, toujours porté par l'annonce, la semaine dernière, de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Depuis le 27 juillet, séance qui a suivi la publication de ces résultats, Apple, première capitalisation boursière mondiale, a vu son action bondir de 9,5%.

Selon des données Thomson Reuters, le résultat des entreprises américaines est désormais attendu, en moyenne, en repli de 3% pour la période avril-juin alors que les analystes attendaient encore un recul de 4,5% il y a un mois.

  Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS