Wall Street finit irrégulière

jeudi 28 juillet 2016 22h45
 

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini sans entrain jeudi, alourdie par une statistique économique inférieure aux attentes et quelques résultats de sociétés décevants, de Ford notamment, mais le Nasdaq a pu tirer son épingle du jeu grâce à une bonne performance des valeurs technologiques, Facebook en tête.

L'indice Dow Jones a cédé 15,82 points, soit 0,09%, à 18.456,35, tiré à la baisse par Boeing et les valeurs pétrolières.

Le Standard & Poor's-500, plus large, a gagné 3,48 points ou 0,16% à 2.170,06 et le Nasdaq Composite a avancé de 15,17 points (0,30%) à 5.154,98.

Cela fait dix séances que le marché reste confiné dans des marges étroites après le rally de la fin juin et du début juillet qui a permis au S&P d'enchaîner six records en 13 séances et d'atteindre un gain de 6% depuis le 1er janvier.

Au lendemain d'un communiqué de la Réserve fédérale aux allures de non événement, les résultats de Ford inférieurs aux attentes et l'annonce d'une hausse plus forte que prévu des inscriptions au chômage la semaine dernière ont donné le ton de la séance.

"Quand on a un marché à sens unique comme cela a été le cas dernièrement, il faut bien consolider à un moment donné", commente David Donabedian, directeur des investissements chez Atlantic Trust Private Wealth Management.

"A cela il faut ajouter des résultats négatifs et aussi le pétrole qui revient nous inquiéter à mesure qu'il se rapproche des 40 dollars."

Le baril de brut léger américain a clôturé à 41,14 dollars jeudi sur le Nymex, en repli de près de 2% sur la séance et de quelque 15% depuis le début juillet.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS