July 28, 2016 / 5:57 PM / a year ago

L'Oréal passe des provisions massives sur Magic et Clarisonic

2 MINUTES DE LECTURE

L'Oréal, qui a maintenu la cadence de sa croissance organique au deuxième trimestre et publié des résultats semestriels en légère hausse, a passé une dépréciation de plus de 400 millions d'euros sur ses marques Magic et Clarisonic, dont les ventes n'ont pas été à la hauteur des espérances. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - L'Oréal, qui a maintenu la cadence de sa croissance organique au deuxième trimestre et publié des résultats semestriels en légère hausse, a passé une dépréciation de plus de 400 millions d'euros sur ses marques Magic et Clarisonic, dont les ventes n'ont pas été à la hauteur des espérances.

Une provision de 213 millions d'euros a été passée sur Magic, la marque chinoise spécialisée dans les masques de beauté acquise en 2013 pour plus de 600 millions d'euros.

Une autre de 234 millions a été passée sur Clarisonic, fabricant américain de brosses destinées au nettoyage de la peau racheté en 2011.

Ces dépréciations ont été enregistrées comme charges non récurrentes.

Le géant des cosmétiques a vu sa croissance organique atteindre 4,3% au deuxième trimestre après 4,2% au premier, la faiblesse de ses ventes en Europe de l'Ouest, pénalisées par un marché français difficile, ayant été compensée par une solide dynamique an Amérique du Nord (+4,9%), en Europe de l'Est (+8,1%) et en Amérique latine (+13,3%).

Les ventes ont été tirées par une nette accélération des produits grand public (L'Oréal Paris, Garnier, Maybelline), première division du groupe, dont la croissance a atteint 4,7%, grâce à de nombreux lancements dans le maquillage et les produits capillaires.

La cosmétique active (La Roche Posay, Vichy) a elle aussi accéléré le pas (+5,7%) tandis les produits de luxe (Lancôme, Saint Laurent, Armani ou Kiehl's) ont maintenu la cadence (+5,6%) et que les produits professionnels destinés aux coiffeurs ont ralenti (+1,8%).

L'Oréal boucle le semestre sur une modeste hausse (+1,7%) de son résultat opérationnel, à 2,36 milliards d'euros, en ligne avec le consensus, pour une marge en progression de 20 points de base à 18,3%.

Le résultat net part du groupe accuse un recul de 21% et signe une progression de 3,5% hors dépréciations.

Le groupe détaillera ses chiffres lors d'une conférence téléphonique vendredi à 9h00.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below