Les bourses européennes dans le rouge à la clôture

jeudi 28 juillet 2016 18h45
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi et Wall Street évolue en territoire négatif au lendemain du statu quo observé sur les taux par la Réserve fédérale américaine et alors que les investisseurs s'interrogent sur l'ampleur du mouvement d'assouplissement monétaire que pourrait décider la Banque du Japon pour accompagner le plan de relance annoncé par le gouvernement nippon.

Le regain d'inquiétude sur le secteur bancaire européen à l'approche de la publication des résultats des tests de résistance des grandes banques de l'Union européenne conduits par l'Autorité bancaire européenne prévue vendredi et des résultats de sociétés jugés décevants ont aussi pesé sur la tendance.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en recul de 0,59% (-26,38 points) à 4.420,58 points. Le Footsie britannique abandonne 0,44% et le Dax allemand 0,43%. A Milan, le FTMIB cède 2,02% tandis qu'à Madrid l'IBEX lâche 2,1%.

L'indice EuroStoxx 50 termine en recul de 1,11% et le FTSEurofirst 300 de 1,0%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street est en baisse, le Dow Jones cédant 0,37% tandis que le S&P 500 se replie de 0,13% et que le Nasdaq Composite est stable.

En Europe, l'indice des valeurs bancaires figure parmi les plus fortes baisses sectorielles du Stoxx 600 et cède 2,64%.

Les banques italiennes et espagnoles sont particulièrement sanctionnées avec le regain d'inquiétudes des investisseurs sur le niveau de capitalisation et l'ampleur des créances douteuses de plusieurs d'entre elles.

En hausse en matinée après des résultats trimestriels bien accueillis, BNP Paribas termine en baisse de 1,48% à la Bourse de Paris et Credit Suisse abandonne 5,02% à la Bourse de Zurich.

Deutsche Bank poursuit sa baisse et chute de 4,30% à la Bourse de Francfort au lendemain d'un recul de 3,15% après l'annonce d'une baisse de 20% de son produit net bancaire au deuxième trimestre.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES