27 juillet 2016 / 16:27 / il y a un an

AccorHotels mise sur des résultats annuels en hausse

AccorHotels a dit mercredi tabler sur une progression de ses résultats annuels malgré l'impact des attentats en France et les incertitudes liées au Brexit ainsi qu'à la situation en Turquie. /Photo d'archives/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Malgré l'impact des attentats en France et les incertitudes liées au Brexit, AccorHotels a dit mercredi tabler sur une progression de ses résultats annuels grâce à la consolidation du groupe FRHI (Raffles, Fairmont, Swissôtel).

Pénalisé par la chute du tourisme à Paris et par la crise économique brésilienne, l'hôtelier a vu son résultat opérationnel reculer de 4% à 239 millions d'euros au premier semestre, un chiffre inférieur au consensus de 257 millions d'euros réalisé par Financial Inquiry pour Reuters, sur un chiffre d'affaires en hausse de 2,0% à données constantes.

Le groupe aux enseignes Ibis, Novotel, Mercure ou Sofitel, reste encore très exposé au marché français, qui pèse pour 30% de ses ventes et de son résultat opérationnel.

Avec les attentats, les inondations et les grèves, son revenu par chambre disponible (RevPAR), l'indicateur clé d'activité du secteur combinant taux d'occupation et prix moyen, a accusé une chute de 14% à Paris au premier semestre mais a progressé de 5% à 7% en province, a déclaré le directeur financier du groupe lors d'une conférence téléphonique.

Jean-Jacques Morin a précisé qu'à Nice, l'activité avait chuté d'environ 10% après l'attentat du 14 juillet. Il a ajouté ne pas avoir observé à ce jour d'annulations dans le reste de la France.

Au Royaume-Uni, troisième marché du groupe (15% des ventes et du résultat opérationnel), la baisse de la livre sterling intervenue après le vote britannique sur la sortie de l'Union européenne pourrait mécaniquement impacter - de 10 à 15 millions d'euros au second semestre - les résultats publiés en euros.

Mais à l'inverse, AccorHotels pourrait profiter d'une activité plus importante au Royaume-Uni, où il compte plus de 200 hôtels et où la baisse du pouvoir d'achat des Britanniques pourrait les inciter à davantage voyager chez eux.

RENTABILITÉ EN LÉGER REPLI

Au total, la baisse du résultat en France (-4,2%) et la chute de celui de la zone Amérique (-55%) pour cause de récession au Brésil ont été en partie compensées par des hausses à deux chiffres dans les autres régions du monde.

Au total, la rentabilité du groupe s'est tassée légèrement (10 points de base) à 9,6% avec les investissements consentis dans sa nouvelle place de marché et l'acquisition du site Onefinestay.

Avec la consolidation prévue au second semestre des prestigieux hôtels du groupe FRHI qu'il vient d'acquérir, AccoHotels mise sur un résultat opérationnel 2016 compris entre 670 et 720 millions d'euros, après 665 millions en 2015 et contre 713 millions prévus par le consensus.

"Grâce à l'efficacité de son plan stratégique et d'investissements conséquents (...) AccorHotels absorbe les difficultés rencontrées sur certains marchés en contraction", fait valoir le groupe dans un communiqué.

AccorHotels, qui bataille pour trouver la parade face aux appétits de son premier actionnaire et principal concurrent en France, le chinois Jin Jiang, est en pleine mutation.

Il a bouclé le rachat du groupe FRHI pour combler ses manques dans le segment du luxe et a engagé la cession partielle de ses murs d'hôtels.

Dans le même temps, il a multiplié les acquisitions défensives pour mieux affronter la concurrence des plates-formes de partage, Airbnb en tête. Il vient d'annoncer le rachat de la conciergerie John Paul.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below