Les Bourses européennes en ordre dispersé à la clôture

mercredi 27 juillet 2016 18h08
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi mais en dessous de leur plus haut de séance, soutenues par l'annonce de mesures de relance au Japon et dans l'attente de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, qui pousse les investisseurs à la prudence à Wall Street, tout comme l'accélération de la baisse des cours du pétrole.

Les publications de résultats trimestriels ont continué d'animer la tendance de part et d'autre de l'Atlantique.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,19% (52,19 points) à 4.446,96 points. Le Footsie britannique finit sur un gain de 0,39% et le Dax allemand de 0,7%. L'indice EuroStoxx 50 avance de 0,5% et le FTSEurofirst 300 de 0,32%.

Au moment de la clôture européenne, Wall Street est en léger recul après une ouverture en hausse, à l'exception du Nasdaq Composite, soutenu notamment par les performances d'Apple.

La Réserve fédérale devrait opter pour le statu quo sur les taux à l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire dont le communiqué sera publié à 18h00 GMT.

Une série d'indicateurs conjoncturels solides aux Etats-Unis, dans l'attente de la première estimation de la croissance au deuxième trimestre qui sera publiée vendredi, pourrait conduire la Fed à adopter une tonalité un peu moins accommodante et confortant le scénario d'au moins une hausse de taux d'ici la fin de l'année, estiment les intervenants de marché.

En Europe, l'indice des valeurs de l'automobile et des équipementiers gagne près de 2,2%, en tête des hausses sectorielles de l'indice Stoxx 600, emmené par PSA qui bondit de 9,25% à la Bourse de Paris, en tête des hausse du CAC, après l'annonce de résultats records au premier semestre.

Toujours à Paris, LVMH s'adjuge 7,48% pour signer la plus forte hausse de l'EuroStoxx50, après un premier semestre supérieur aux attentes.

Atos prend 8,54% et inscrit un plus haut de 14 ans au lendemain de l'annonce d'un relèvement de tous ses objectifs pour 2016.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES