Wall Street termine en ordre dispersé

mardi 26 juillet 2016 23h26
 

par Yashaswini Swamynathan et Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en ordre dispersé la séance de mardi, jour où a débuté la réunion de politique monétaire de deux jours de la Réserve fédérale, suivie de près par des investisseurs qui attendaient par ailleurs les comptes trimestriels d'Apple et de Twitter.

La "saison" des résultats trimestriels bat son plein et représente un important élément d'orientation pour les investisseurs, tout comme l'issue de la réunion de la banque centrale américains.

Les traders fixent à 18,7% la probabilité d'une hausse des taux en septembre et à 42,8% en décembre, selon l'outil FedWatch de CME Group, mais une statistique telle que les ventes dans l'immobilier neuf de juin, publiée ce mardi, pourrait plaider en faveur d'une hausse des taux plus tôt que le marché ne l'anticipe.

Sur les 129 sociétés de l'indice S&P-500 qui ont publié leurs comptes jusqu'à présent, 68% environ ont battu le consensus, alors que la norme tourne autour de 63%, selon des données de Thomson Reuters.

Les analystes anticipent une baisse de 3,5% des bénéfices des sociétés composant cet indice au deuxième trimestre, au lieu de 4,5% anticipés au début du mois, selon ces mêmes données.

L'indice Dow Jones a perdu 19,31 points (0,10%) à 18.473,75 points. Le S&P-500, plus large, a gagné 0,70 point (0,03%) à 2.169,18. Le Nasdaq Composite a pris 12,42 points (0,24%) à 5.110,05 points.

Le S&P-500 est en hausse de 6% depuis le début de l'année, ayant réussi à passer outre le vote des Britanniques pour une sortie de l'Union européenne (UE) le mois dernier.

L'action Apple avait clôturé la séance officielle en baisse de 0,69% mais a bondi de 6,5% en après-Bourse.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS