Mi-séance des marchés en Europe en ordre dispersé

vendredi 22 juillet 2016 12h43
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé à la mi-séance, vendredi, réduisant leurs pertes de la matinée après des enquêtes de conjoncture montrant que l'économie de la zone euro a plutôt résisté pour l'instant à l'impact du Brexit et alors que Wall Street est attendue en hausse.

L'attention des investisseurs se tourne aussi vers la réunion des ministres des Finances et des banquiers centraux du G20 ce week-end à Chengdu, en Chine, dans l'espoir d'un message rassurant sur fonds de ralentissement de la croissance mondiale.

Ils sont en outre dans l'attente des réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et de la Banque du Japon la semaine prochaine après le statu quo observé jeudi par la Banque centrale européenne, comme attendu.

La croissance du secteur privé en zone euro est tombée en juillet à son plus bas niveau depuis début 2015, la solide performance des deux principales économies du bloc, l'Allemagne et la France, compensant en partie la faiblesse observée dans les plus petits pays, ont montré les premiers résultats de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achats.

À Paris, le CAC 40 est quasi stable (- 1,42 point, soit -0,03%) à 4.374,83 points vers 12h15. À Francfort, le Dax recule de 0,2%. A Londres, le FTSE avance en revanche de 0,15% porté par le recul de la livre sterling après les PMI "flash" britanniques et la bonne performance de Vodafone.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 0,32% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,13%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse l'ordre de 0,2% où aucun indicateur économique n'est attendu.

General Electric et American Airlines Group publieront leurs comptes avant l'ouverture.

Les publications de résultats trimestrielles continuent d'animer la cote. L'indice européen des télécoms est en tête des hausses des indices sectoriels du Stoxx 600. Il prend 1,75% sous l'impulsion du britannique Vodafone qui gagne plus de 4,5% après l'annonce d'une croissance organique supérieure aux attentes.   Suite...

 
Les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé à la mi-séance, vendredi, réduisant leurs pertes de la matinée après des enquêtes de conjoncture montrant que l'économie de la zone euro a plutôt résisté pour l'instant à l'impact du Brexit. À Paris, le CAC 40 est quasi stable vers 12h15. À Francfort, le Dax recule de 0,2%. A  Londres, le FTSE avance en revanche de 0,15% porté par le recul de la livre sterling. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach