Les Bourses européennes en nette hausse à la clôture

mercredi 20 juillet 2016 18h05
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse mercredi, stimulées par quelques bons résultats de sociétés, en particulier ceux de Volkswagen et de sociétés high tech.

Au moment de la clôture des Bourses européennes, Wall Street était également dans le vert, portée elle aussi par les solides résultats de sociétés telles que la banque Morgan Stanley et la high tech Microsoft. Les indices Dow Jones et S&P-500 ont atteint de nouveaux records en séance.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,15% à 4.379,76 points. Le Footsie britannique a gagné 0,47% et le Dax allemand 1,61%, l'indice EuroStoxx 50 s'adjugeant 1,22% et le FTSEurofirst 300 0,99%.

Volkswagen a annoncé mercredi que son résultat d'exploitation avait dépassé les attentes au premier semestre grâce à la réduction des coûts et à la hausse des ventes en Europe.

L'action Volkswagen a gagné 6%, pour se hisser en tête du Dax et de l'EuroStoxx 50. L'indice du secteur automobile européen a terminé sur un gain de 2,53%, le deuxième plus élevé de la journée derrière celui des valeurs de l'informatique, qui a avancé de 3,19%.

Dans ce dernier secteur, SAP, le numéro un européen des logiciels d'entreprise, gagne 5,68% après avoir fait état d'un bénéfice d'exploitation meilleur que prévu au titre du deuxième trimestre grâce à une hausse du revenu de ses licences, notamment en Europe, ce qui lui a permis de confirmer ses objectifs annuels.

ASML, le spécialiste néerlandais des équipements de semi-conducteurs, prend près de 3% après des résultats trimestriels meilleurs que prévu, bénéficiant du début des livraisons de sa nouvelle machine.

En revanche, Anglo American chute de 4,8%, deuxième perte de l'indice FTSEurofirst 300, après avoir revu à la baisse ses prévisions de production de minerai de fer et de cuivre pour l'ensemble de 2016, entraînant l'ensemble du compartiment des ressources du base dont l'indice sectoriel est le seul à reculer.

Sur le marché des changes, le dollar a atteint contre un panier de devises des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis un plus haut de quatre mois de 97,293, les valorisations boursières élevées et une série d'indicateurs économiques encourageants laissant penser que la Réserve fédérale pourrait finalement rehausser encore une fois les taux cette année.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES