Baisse de 19,4% du bénéfice trimestriel de Bank of America

lundi 18 juillet 2016 16h42
 

par Dan Freed et Sruthi Shankar

(Reuters) - Bank of America a annoncé lundi un bénéfice trimestriel en baisse de 19,4% et la deuxième banque américaine par l'actif a fixé un nouvel objectif pour ses dépenses, la croissance des activités, du trading au crédit, n'ayant pu compenser les effets d'un environnement de taux ultra-bas.

Ce dernier affecte tout le secteur bancaire mais BofA y est particulièrement sensible en raison de la structure de son bilan, expliquent des analystes. Des particularités comptables liées aux taux d'intérêt ont également grevé le bénéfice au deuxième trimestre.

Le directeur général Brian Moynihan a annoncé un nouvel objectif de dépenses de 53 milliards de dollars en 2018, soit 3,3 milliards de moins que les dépenses cumulées des quatre derniers trimestres.

La banque a déjà consacré plusieurs années à réduire ses coûts via le projet "New BAC" et poursuit actuellement une initiative en vue d'améliorer la rentabilité appelée "Simplify and Improve" (simplifier et améliorer).

"Pouvons-nous augmenter les bénéfices sans que la situation des taux s'améliore? Toute la question est là", a dit Moynihan. "Nous pensons que nous le pouvons, absolument".

L'action gagnait 1,2% à 13,83 dollars à Wall Street en matinée. Elle a perdu 19% environ depuis le début de l'année, tandis que l'indice des bancaire KBW a cédé 8% dans le même temps.

Parmi les autres grands noms qui ont déjà publié leurs comptes de la période avril-juin, JPMorgan Chase a fait état d'un recul de 1,6% de son bénéfice, Citigroup a vu le sien baisser de 14% et celui de Wells Fargo & a diminué de 3,5%. A chaque fois, un environnement de taux défavorable a joué un rôle certain.

Après avoir conservé des taux quasiment nuls pendant sept ans, la Réserve fédérale les a légèrement remontés en décembre 2015 mais les marchés doutent que le mouvement se poursuive sur le court terme, surtout après que les Britanniques eurent décidé le 23 juin par référendum de quitter l'Union européenne (UE).   Suite...

 
Bank of America, la deuxième banque américaine par les actifs, a annoncé lundi un bénéfice trimestriel en baisse de 19,4% en raison d'une augmentation de ses provisions pour créances douteuses et d'un recul du revenu qu'elle tire de ses prêts /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake