Les Bourses européennes dans le rouge à la clôture, sauf Paris

mercredi 13 juillet 2016 18h08
 

LONDRES/PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi, l'élan donné aux marchés par les anticipations d'un nouvel assouplissement des politiques monétaires de la Banque d'Angleterre et de la Banque centrale européenne et par l'évolution de la situation politique en Grande-Bretagne et au Japon montrant des signes d'essoufflement.

La baisse marquée des cours du pétrole a également pesé sur la tendance.

Le CAC 40 a fini en hausse de 0,09% (+3,88 points) à 4.335,26 points à Paris mais le Footsie britannique a abandonné 0,15% et le Dax allemand 0,33%. L'indice EuroStoxx 50 a clôturé sur un recul de 0,25% tandis que le FTSEurofirst 300 perdait 0,13%.

Quant à l'indice paneuropéen Stoxx 600, il affiche de justesse (+0,01%) sa cinquième séance consécutive de hausse après avoir atteint son plus haut niveau depuis le 24 juin, au lendemain du référendum britannique sur l'Union européenne.

La Banque d'Angleterre réunit jeudi son Comité de politique monétaire pour la première fois depuis la victoire des partisans d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne et les économistes s'attendent à ce qu'elle annonce de nouvelles initiatives pour limiter l'impact économique et financier du Brexit.

Trente-neuf des 60 économistes interrogés par Reuters mercredi ont dit s'attendre à ce que la BoE réduise d'au moins 25 points de base son taux directeur, fixé à 0,5% depuis début 2009, deux d'entre eux tablant même sur un taux ramené à zéro et un troisième sur 0,1%. Dans une enquête précédente publiée le 5 juillet, seulement 19 économistes sur 52 prédisaient une modification du taux directeur.

Ces anticipations font baisser la livre sterling face au dollar et à l'euro.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était elle aussi proche de l'équilibre, le Dow Jones et le Standard & Poor's-500 évoluant en très léger repli mais non loin de leurs nouveaux records historiques.

Le repli marqué des cours du pétrole après leur forte hausse de mardi et les statistiques hebdomadaires des stocks aux Etats-Unis fait reculer le compartiment de l'énergie, dont l'indice européen Stoxx a cédé 1%. Technip a abandonné 2,3%, la plus mauvaise performance du CAC, et Total 0,99%.   Suite...

 
CLOTURES-EUROPEENNES