Les ventes mondiales de PSA stagnent au 1er semestre

mardi 12 juillet 2016 11h30
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - PSA a vu ses ventes mondiales stagner au premier semestre, la performance solide du constructeur automobile en Europe, où il prévoit toutefois un effet négatif post-Brexit sur le marché en deuxième partie d'année, étant occultée par une chute des ventes chinoises du groupe.

Le deuxième constructeur automobile européen, dont la France est redevenue le premier marché devant la Chine, a commercialisé sur les six premiers mois de l'année 1,54 million de véhicules - voitures et utilitaires légers - soit une baisse de 0,2%.

Au premier semestre, les ventes du groupe en Chine et en Asie du Sud-Est, où les constructeurs locaux opposent désormais une concurrence farouche aux groupe étrangers, ont chuté de 19,4%.

"(La Chine) est un marché qui s'occidentalise, qui n'est pas en pleine croissance, qui change et évolue", a souligné le directeur Europe de PSA, Denis Martin, au cours d'une téléconférence de presse. "La transformation est en cours (...) pour s'adapter à ce nouvel environnement."

Vers 11h15, l'action PSA gagne 6,7% alors que le secteur automobile européen prend à la même heure 3,9%.

"Le premier semestre a été la période la plus difficile pour PSA avec aucun lancement, et le groupe continue d'être intraitable sur les prix", commente Barclays dans une note de recherche.

PLUS D'UN MILLION DE VENTES EN EUROPE   Suite...

 
PSA affiche une baisse de 0,2% de ses ventes mondiales au premier semestre. La performance solide du groupe en Europe est occultée par une chute des ventes en Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol