Wall Street encore dopée par l'emploi avec un S&P record

lundi 11 juillet 2016 22h24
 

par Yashaswini Swamynathan

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse la première séance de la semaine, avec un indice S&P-500 à un nouveau record, tirant toujours parti d'un vaillant marché de l'emploi tel que l'a révélé la statistique parue vendredi dernier.

Le département du Travail a recensé 287.000 créations de postes le mois dernier, le nombre le plus élevé depuis octobre 2015 et qui a dépassé largement le consensus, après 11.000 seulement en mai.

"Les investisseurs sont à la chasse au rendement parce que de ce point de vue c'est la disette sur le marché obligataire", a dit Andre Bakhos (Janlyn Capital).

"Ils tentent leur chance sur les actions parce qu'on a le sentiment que les marchés américains sont relativement sûrs par rapport à d'autres dans le monde".

Le rendement de l'emprunt américain à 10 ans a monté mais il reste proche de son plus bas record touché après que les Britanniques eurent voté leur départ de l'Union européenne (UE) le 23 juin dernier.

La victoire de la coalition du Premier ministre Shinzo Abe aux élections sénatoriales japonaises et l'accession de la ministre britannique de l'Intérieur Theresa May au poste de Premier ministre ont assoupi certaines des incertitudes politiques qui avaient tourmenté les marchés après la victoire du "oui" au Brexit.

L'indice Dow Jones a pris 80,19 points (0,44%) à 18.226,93 points. Le S&P-500 a gagné 7,26 points (0,34%) à 2.137,16 points, battant le précédent record de clôture qui remontait à mai 2015. Le Nasdaq Composite a avancé de 31,88 points (0,64%) à 4.988,64 points.

Le S&P-500 se traite à un PER de près de 16,7, au-dessus de la médiane de 10 ans de 14,7, selon des données StarMine.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS