Wall Street finit en hausse, rassurée par l'emploi

vendredi 8 juillet 2016 22h23
 

par Rodrigo Campos et Marcus E. Howard

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, l'indice Standard & Poor's-500 frôlant son niveau record, après l'annonce d'un puissant rebond des créations d'emploi en juin aux Etats-Unis.

Le dynamisme du marché du travail, qui rassure les investisseurs sur l'état de santé de l'économie américaine, permet à Wall Street de terminer la semaine sur un gain hebdomadaire et d'avoir désormais intégralement effacé les pertes subies avec le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne il y a deux semaines.

L'indice Dow Jones a gagné 250,86 points, soit 1,40%, à 18.146,74.

Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a pris 32,00 points (1,53%) à 2.129,90, à moins d'un point de son record de clôture à 2.130,82 après s'être rapproché en cours de séance à moins de quatre points de son pic historique à 2.134,72 touché en mai 2015.

Le Nasdaq Composite a avancé de 79,95 points (1,64%) à 4.956,76.

Sur la semaine, le Dow a pris 1,1%, le S&P-500 1,3% et le Nasdaq 1,9%.

L'économie américaine a créé 287.000 emplois en juin selon le rapport mensuel du département du Travail, le chiffre le plus élevé depuis octobre 2015, après 11.000 seulement en mai, alors que les économistes interrogés par Reuters en attendaient en moyenne 175.000.

"L'effet que produit ce rapport, c'est qu'il dissipe les craintes sur une perte d'élan de l'économie. Cela pesait dans l'esprit des investisseurs", dit Quincy Krosby, responsable de la stratégie de marché chez Prudential Financial.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS