Les Bourses européennes clôturent en nette hausse

vendredi 8 juillet 2016 18h02
 

LONDRES/PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse vendredi après la publication de chiffres meilleurs qu'attendu sur l'emploi aux Etats-Unis, qui ont rassuré les investisseurs sur la santé de la première économie mondiale.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,77% (+72,83 points) à 4.190,68 points. Le Footsie britannique a pris 0,87% et le Dax allemand 2,24%, l'indice EuroStoxx 50 2,08% et le FTSEurofirst 300 1,53%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street gagnait plus de 1% et l'indice de volatilité du CBOE, surnommé "l'indice de la peur" sur les marchés américains, reculait de 7,52%, au plus bas depuis plus d'un mois.

L'économie américaine a créé 287.000 emplois en juin, le chiffre le plus élevé depuis octobre, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 175.000 créations.

S'il ne garantit pas que la Réserve fédérale relèvera prochainement ses taux d'intérêt, ce chiffre écarte au moins l'hypothèse d'une baisse de ces mêmes taux, évoquée par certains après le vote des Britanniques en faveur de la sortie de leur pays de l'Union européenne.

"Même si la Fed y trouvera un encouragement, elle n'est tout simplement pas en mesure d'envisager une hausse de taux en ce moment", estime ainsi Dennis de Jong, directeur exécutif d'UFX.com. "Il y a encore d'énormes incertitudes dans le monde mais au moins, l'économie américaine a fait là un pas dans la bonne direction."

Le dollar et les rendements des emprunts d'Etat américains ont d'ailleurs augmenté après la publication des statistiques du département du Travail. Vers 15h30 GMT, le billet vert s'appréciait de 0,1% face à un panier de devises de référence. L'euro se traitait autour de 1,1040 dollar contre 1,1070 environ avant les chiffres de l'emploi américain.

Sur les marchés actions européens, la hausse générale a bénéficié en premier lieu aux valeurs bancaires - italiennes incluses -, dont l'indice Stoxx a rebondi de 4,03%. Sept des dix plus fortes hausses de l'EuroStoxx 50 sont d'ailleurs des valeurs financières, à l'instar d'Intesa Sanpaolo (+10%)

UniCredit (+8,73%) ou Société générale (+5,28%).   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES