Performance commerciale médiocre en Allemagne en mai

vendredi 8 juillet 2016 11h54
 

par Michael Nienaber

BERLIN (Reuters) - Les exportations ont baissé en mai contre toute attente, subissant leur recul le plus marqué depuis neuf mois, tandis que les importations ont moins augmenté que prévu, a annoncé vendredi l'Office fédéral de la statistique.

Ces données tendent à leur tour à prouver que la première économie européenne s'est un peu essoufflée au deuxième trimestre, victime d'une demande mondiale atone.

Elles s'ajoutent à d'autres indicateurs en demi-teinte publiés cette semaine.

La production industrielle s'est contractée de manière inattendue en mai, accusant son recul mensuel le plus marqué depuis août 2014, tandis que les commandes à l'industrie ont stagné, avant que la Grande-Bretagne ne décide de quitter l'Union européenne (UE), et étaient plus faibles que prévu.

"Un autre indicateur qui vient dire que la performance de l'Allemagne n'a rien de subjuguant", dit Carsten Brzeski, économiste d'ING Bank, observant que la seule région où les entreprises allemandes ont beaucoup plus exporté que l'an dernier était la zone euro.

Il souligne que l'excédent commercial de l'Allemagne avec le bloc de la monnaie unique augmente encore, impliquant que la bonne tenue de la demande intérieure en Allemagne ne bénéficie pas forcément au reste de la zone euro.

Les exportations ont baissé de 1,8% CVS en mai, le pourcentage le plus élevé depuis août 2015, alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 0,25%. Les importations ont augmenté de 0,1% CVS d'un mois sur l'autre, alors que le marché prévoyait +0,4%.

L'excédent commercial s'est rétréci à 22,2 milliards d'euros contre 24,1 milliards en avril, ce qui constituait un record. L'excédent des paiements courants a fléchi à 17,5 milliards d'euros contre 28,4 milliards en avril.   Suite...

 
LE COMMERCE ALLEMAND